Airberlin restructure son réseau

Boeing 737-800 d'Air berlin - © Air Berlin

Boeing 737-800 d’Air berlin – © Air Berlin

En prise à des difficultés financières, airberlin, la deuxième compagnie Allemande et filiale d’Etihad Airways, a annoncé qu’elle restructurait son réseau, avec comme conséquence une diminution de ses capacités de l’ordre de 5%.

 

Airberlin va mettre l’accent sur « une efficacité augmentée » et s’attachera à gommer les effets de saisonnalité sur son réseau. Tous les segments de son activité sont concernés.

Ainsi, sur le long-courrier, alors que nombre de transporteurs évoquent des surcapacités sur le transatlantique, airberlin augmentera ses liaisons vers l’Amérique du Nord, à partir de son hub de Dusseldorf : son vol vers New York, quotidien pendant la saison hiver 2014/2015, sera doublé dès l’été 2015. Le service vers Los Angeles sera porté à 6 rotations hebdomadaires, au lieu de quatre. Vers le Moyen-Orient et l’Asie, sa collaboration avec son actionnaire Etihad Airways sera étendue, avec un renforcement des vols vers Abu Dhabi : une deuxième fréquence quotidienne sera ouverte dès le 26 Octobre au départ de Berlin, ainsi qu’un vol quotidien au départ de Stuttgart le 1er Décembre, tandis que sa filiale Niki ouvrira un Vienne-Abu Dhabi le 24 Novembre 2014.

Sur le segment « loisirs« , les services vers le Maroc seront renforcés cet hiver avec l’ouverture d’une ligne vers Marrakech et plus de fréquences vers Agadir; ceux vers la Grèce seront portés à l’été 2015 jusqu’à 318 vols par semaine depuis 16 aéroports en Allemagne, Autriche et Suisse. Depuis ces trois pays, sa base de Palma de Majorque sera desservie depuis 23 aéroports, à raison de 430 fréquences hebdomadaires.

En revanche, son activité au départ des aéroports secondaires tels que Brème et Dortmund sera réduite.

Vers l’Italie où elle voit « de nouvelles opportunités » , airberlin a signé un accord de partage de code avec Alitalia, dans laquelle Etihad prend 49% du capital, avec pour effet de renforcer les liaisons entre Berlin et Milan, où la compagnie Allemande transfèrera ses opérations vers Linate au lieu de Malpensa actuellement.

Airberlin se renforcera également sur les marchés Autrichien et Suisse vers les destinations « soleil », avec une augmentation de 9% de ses fréquences au départ de Zurich en 2015, tandis que sa filiale Autrichienne Niki croitra vers Chypre, la Grèce, l’Italie et l’Espagne.

Les lignes déficitaires seront fermées, en particulier celle de Niki au départ de Vienne et Francfort vers Copenhague dès le 25 Octobre 2014, et Vienne-Moscou Domodedovo au début de 2015.

« Nous avons restructuré notre réseau, renforcé nos principaux marchés et éliminé les routes déficitaires. Notre stratégie est de servir les marchés clés avec une fréquence plus élevée et d’être un concurrent sérieux sur ces routes. La révision de notre réseau conduit à une réduction globale des capacités de l’ordre de 5%. Nous misons sur notre leadership à Berlin, Düsseldorf et Palma de Majorque, ainsi que sur nos fortes positions dans d’autres destinations clés en Allemagne, en Autriche et en Suisse. Cela signifie que nous pouvons également offrir aux voyageurs d’affaires des horaires plus cohérents tout au long de l’année  » , a déclaré le PDG d’airberlin, Wolfgang Prock-Schauer, ajoutant : « en tant que plus grand transporteur loisirs en Allemagne, en Autriche et en Suisse, nous offrons également à nos passagers des vols vers les destinations touristiques majeures de la Méditerranée, les îles Canaries et des Caraïbes, et maintenons notre position de leader du marché sur ce segment » .

Les changements intervenant dans son programme de vols apparaitront « prochainement » dans les systèmes de réservation. Airberlin est détenue à hauteur de 29% par Etihad Airways.

…….

> Plus d’actualités sur airberlin

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire