Trafic passagers : la Chine dépassera les Etats-Unis d’ici à 2030, la France 10ème

China Southern Airlines - Airbus A380 - © Airbus

La Chine deviendra le premier marché aérien d’ici à 2030, selon l’IATA. Ici un Airbus A380 de China Southern Airlines – © Airbus

Selon l’association internationale des transporteurs aériens (IATA) qui a publié le 16 Octobre sa première étude prospective à 20 ans, la Chine deviendra le premier marché aérien mondial d’ici à 2030, dépassant les Etats-Unis, actuels tenant du titre.

 

Les prévisions de l’IATA sur l’évolution du trafic aérien à 20 ans se fondent sur l’évolution attendue de trois principaux critères: le niveau de vie, la démographie, ainsi que les prix et l’offre des marchés.

Ainsi, à l’horizon 2034, le nombre de passagers dans le monde doublera par rapport à aujourd’hui, pour s’établir à 7,3 milliards contre 3,3 milliards attendus en 2014, soit une croissance moyenne de 4,1% par an.

La Chine dépassera les Etats-Unis en termes de passagers annuel d’ici à 2030, grâce à une croissance plus importante de son trafic (+5,5% contre 3,2% pour les USA, par an).

En 2034, la Chine comptera 1,3 milliard de passagers annuels, si bien que presque 1 voyageur sur 6  dans le monde sera Chinois. Les Etats-Unis seront en fait dépassés d’une courte tête, avec 1,2 milliard de passagers. Les deux pays resteront néanmoins loin devant les autres.

Avec 366 millions de passagers en 2034 (266 millions de plus qu’aujourd’hui), l’Inde se hissera à la troisième place dès 2031, dépassant ainsi le Royaume-Uni.

Le Japon passera de la 4ème place actuellement à la 9ème d’ici 2033, en raison du déclin démographique.

L’Allemagne, aujourd’hui 5ème, et l’Espagne, 6ème, deviendront 8ème et 7ème respectivement.

La France, 7ème, tombera à la 10ème place, estime l’IATA, tandis que l’Italie sortira de ce « top 10 » .

En revanche, le Brésil accèdera à la 5ème place, avec 272 millions de passagers.

L’Indonésie fera partie des 10 pays comptant le plus grand nombre de voyageurs aériens d’ici à 2020, et pourrait atteindre la 6ème place dès 2029. D’ici à 2034, son marché atteindra 270 millions de passagers.

En termes de pourcentage, 8 des 10 premiers pays qui connaîtront la plus forte croissance ces vingt prochaines années sont situés en Afrique, les cinq premiers étant la République Centrafricaine, Madagascar, la Tanzanie, le Burundi et le Koweït.

Les liaisons entre l’Asie et l’Amérique du Sud seront celles qui enregistreront le plus fort dynamisme grâce à la croissance des économies et la démographie de ces régions.

Par zones géographiques, l’Asie-Pacifique représentera 42% du trafic mondial, avec une croissance annuelle attendue à 4,9%.

Avec 4,9% de croissance également, le Moyen-Orient sera porté par le dynamisme des Emirats Arabes Unis (+5,6% annuellement), le Qatar (+4,8%) et l’Arabie Saoudite (+4,6%).

C’est l’Europe qui enregistra la plus faible croissance, avec une moyenne de 2,7% par an, et un marché de 1,4 milliards de passagers. Prise comme un ensemble géographique, elle pèsera plus que les deux premiers pays, la Chine et les Etats-Unis.

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire