Transavia France : Air France et le SNPL d’accord sur un projet de développement

Boeing 737-800 de Transavia - © transavia

Boeing 737-800 de Transavia – © transavia

Air France et le SNPL annoncent ce 16 Octobre être parvenus à un projet d’accord pour le développement de la low-cost Transavia France.

 

Après l’arrêt du mouvement de grève, les négociations entre la direction d’Air France et les organisations représentatives des pilotes ont repris. Elles ont abouti à un texte qui sera présenté demain vendredi 17 octobre au Conseil du SNPL Air France ALPA. Il sera ensuite soumis à référendum en vue d’une signature à la mi-novembre. Le SNPL Transavia a également été associé aux discussions.

Le texte prévoit notamment :

  • Le Retrait définitif du projet de Transavia Europe, perçu par le SNPL comme une « délocalisation des emplois par la création de bases européennes de droit étranger. L’entreprise consacre désormais son énergie à la réussite du développement de Transavia France, promouvant ainsi l’emploi de personnels en France » , selon le syndicat.
  • Le développement de Transavia France avec des Boeing 737 au-delà de la limite actuelle de 14 avions dès l’été 2015, mais qui sera toutefois limité à 40 appareils. Pour assurer l’expansion de la flotte de Transavia au-delà de cette limite, Air France devra recueillir l’accord des organisations de pilotes. Le périmètre d’exploitation de Transavia France est également défini, avec l’impossibilité pour la low-cost d’assurer des vols au départ de Paris Charles de Gaulle, ainsi que des vols longs-courriers, ou encore des vols intérieurs en France. Mais Transavia sera néanmoins autorisée à desservir une liste d’une vingtaine de destinations actuellement desservies par Air France au départ de Paris Orly.
  • Tous les avions de plus de 110 sièges du Groupe Air France, hors Transavia France, seront pilotés par des pilotes Air France sous contrat Air France aux conditions Air France.
  • Les pilotes volontaires affectés à Transavia France seront employés aux conditions d’exploitation et de rémunération de Transavia France, « afin de garantir sa compétitivité, ainsi que son développement en complémentarité avec le réseau Air France » , dit Air France. Par ailleurs, les pilotes d’Air France affectés à Transavia France disposeront de deux contrats de travail coexistants (Transavia France et Air France).
  • Selon Air France, « ce dispositif permettra un développement de carrière dynamique et intégré, comprenant notamment une liste de séniorité commune, ce qui répond à une forte attente des pilotes » .
  • Toute évolution future des conditions de travail et de rémunération de Transavia France devra recueillir l’accord du SNPL Air France ALPA et du SNPL Transavia.

Air France estime que le projet constitue une « solution équilibrée, fruit d’un dialogue social responsable et apaisé » et qu’il « permettra le développement rapide de Transavia France et une plus forte création de valeur au bénéfice de ses clients et de ses personnels » .

De son côté, le SNPL Air France ALPA « exige de la direction d’Air France et d’Air France-KLM un changement radical de méthode » , pour, dit-il, « éviter de nouveaux conflits sociaux pour la compagnie » .

…….

> Plus d’actualités sur Air France

> Plus d’actualités sur Transavia

> Plus d’actualités sur le groupe Air France-KLM

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire