Ebola : vers des contrôles sanitaires à Paris Charles de Gaulle ?

Aéroport Paris Charles de Gaulle - CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons (2005)

Après les Etats-Unis, le Canada et la Grande Bretagne, la France pourrait prendre à son tour des mesures sur son territoire pour éviter la propagation du virus ebola : le gouvernement réfléchit à la possibilité d’instaurer un contrôle sanitaire en aéroport.

 

Aucune décision n’a encore été prise, mais la ministre de la santé, Marisol Touraine, a indiqué ce 13 Octobre que la mise en place de contrôles à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle pour les vols directs en provenance de Conakry était à l’étude.

Conakry est la capitale de la Guinée, l’un des trois pays les plus touchés par l’épidémie d’ebola avec le Libéria et la Sierra Leone, et, parmi ceux-ci, le seul à être relié par un vol direct à Paris, effectué par Air France.

« Nous réfléchissons à l’éventualité d’un développement des contrôles à l’arrivée des vols directs de Conakry (…) si la situation appelle ce type de mesure » , a déclaré la ministre, après une réunion interministérielle à l’Elysée. « Lorsque ce sera le cas, nous vous informerons » , a-t-elle ajouté, en assurant « la transparence » aux Français.

Pour l’heure, la France reste sur sa position, dans la droite ligne des préconisations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle s’en remet aux contrôles dans les aéroports de départ en Afrique : « les contrôles importants se font à l’embarquement car c’est là que nous sommes absolument certains de pouvoir contrôler l’état de santé des personnes » , a rappelé Marisol Touraine.

En tout état de cause, si les contrôles sanitaires étaient mis en place à Paris Charles de Gaulle uniquement pour les vols d’Air France en provenance de Conakry, la mesure ne pourrait avoir qu’une portée limitée par rapport à l’objectif fixé : Brussels Airlines et Royal Air Maroc continuent aussi de voler vers les capitales des trois pays touchés par l’épidémie d’ebola, Conakry, Freetown et Monrovia. Leurs passagers peuvent entrer à l’intérieur du territoire Français par plusieurs aéroports après une correspondance à Bruxelles ou Casablanca, ou par bien d’autres moyens encore.

Si la mesure devait être appliquée, la France serait alors l’un des premiers de l’Union Européenne à instaurer des contrôles sanitaires à l’intérieur de ses frontières, après la Grande Bretagne qui a décidé le 09 Octobre de questionner et vérifier l’état de santé des voyageurs en provenance d’Afrique de l’Ouest aux aéroports de Londres Heathrow et Londres Gatwick, ainsi que dans les terminaux de l’Eurostar.

De leur côté, les Etats-Unis ont mis en place ce week-end des contrôles à New York JFK et se préparent à le faire cette semaine dans quatre autre aéroports, Newark, Washington Dulles et Chicago O’Hare.

Le Canada a annoncé des mesures similaires.

…….

> Plus d’actualités sur l’impact du virus ebola sur le transport aérien

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Crédit photo : Aéroport Paris Charles de Gaulle – CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons (2005)

Laissez un commentaire