Lufthansa pourrait étendre l’utilisation des smartphones pendant tout le vol, mais…

Un couple utilisant ensemble un iPhone à bord d'un appareil de Lufthansa - © Lufthansa

Un couple utilisant ensemble un iPhone à bord d’un appareil de Lufthansa – © Lufthansa

Lufthansa se félicite de la décision du régulateur Européen d’autoriser les smartphones et autres appareils électroniques à rester connectés pendant tout le vol. Elle doit encore accomplir certaines démarches avant d’appliquer la mesure, mais prévient qu’elle y mettra de toute façon des limites.

 

L’obligation de placer ses appareils électroniques en mode avion pendant les vols « pourrait bientôt appartenir au passé » , dit Lufthansa dans un communiqué, en référence à la récente décision de l’Agence Européenne pour la Sécurité Aérienne (AESA) de libéraliser totalement l’usage de ces précieux accessoires dans le transport aérien intra-Européen.

La compagnie Allemande est prête à appliquer cette mesure, mais elle doit encore obtenir deux feux verts, précise-t-elle : celui des constructeurs aéronautiques, et celui de l’autorité de l’aviation Allemande.

« Dire exactement quand et pour quels types d’avion la nouvelle réglementation s’appliquera n’est pas encore possible » , indique Lufthansa. « La levée totale des restrictions sur l’utilisation des appareils électroniques est techniquement basée sur la preuve que les systèmes embarqués des avions commerciaux sont bien protégés » , explique-t-elle. Dans certaines situations, les ondes émises par les smartphones et tablettes peuvent provoquer des interférences sur l’électronique des avions.

Des tests d’évaluation doivent donc être effectués et approuvés par le régulateur, pour chacun des modèles d’aéronefs que Lufthansa compte dans sa flotte.

La compagnie prévient que dans toutes les éventualités, elle imposera des limites à l’utilisation de ces appareils électroniques.

« Ce qui est clair dès maintenant, c’est que Lufthansa ne veut pas de conversations téléphoniques à bord de ses avions – y compris sur Internet » , dit-elle. Pas question donc de téléphoner ou d’utiliser des services comme Skype ou FaceTime à 35.000 pieds d’altitude.

Et la technique n’a rien à voir avec ça.  « Des enquêtes ont montré que de nombreux passagers craignent que les conversations téléphoniques à bord puissent être gênantes » , affirme-t-elle.

Pas sûr que toutes les compagnies Européennes adoptent la même politique.

KLM, par exemple, autorise déjà l’utilisation des téléphones portables dès que l’appareil est posé et sorti de la piste principale.

Les bavards et autres mordus du téléphone, ou, a contrario, ceux qui préfèrent le calme, vont devoir examiner attentivement les réglementations de chacun des transporteurs avant de faire leur choix pour un billet d’avion…

Précisons que Lufthansa offre déjà une connexion à bande large à Internet sur tous ses vols longs-courriers, et qu’elle pense en proposer une sur les vols courts et moyens courriers.

…….

> Plus sur Lufthansa

> Plus sur les innovations dans le transport aérien

……

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Un commentaire sur “Lufthansa pourrait étendre l’utilisation des smartphones pendant tout le vol, mais…

  1. Comme n’importe où, être tenu d’entendre la conversation téléphonique de son voisin c’est un peu comme si l’on nous imposait le bruit d’un marteau-piqueur. Mais dans la société que certains mettent en place, l’individu n’a t-il pas tous les droits, toutes les libertés !? S’attacher au respect de l’autre au même titre que celui des convenances cela ne deviendrait-il pas une attitude réactionnaire en matière de savoir-vivre ?

Laissez un commentaire