Emirates : bientôt une tête de pont à Barcelone ?

Boeing 777-300ER d'Emirates - © Boeing

Boeing 777-300ER d’Emirates – © Boeing

La ligne Dubai-Barcelone réussit à Emirates : Il ne lui aura fallu que 18 mois d’exploitation pour déployer son naviral amiral. Ouverte en Juillet 2012, elle est opérée depuis Février 2014 en Airbus A380 tous les jours de la semaine. Et selon toute vraisemblance, Emirates ne compte pas en rester là. Elle projette de prolonger la ligne vers l’Amérique Latine mais aussi d’augmenter ses fréquences – en clair, de constituer dans la capitale Catalane une tête de pont.

 

En Mars dernier, le directeur d’Emirates pour l’Espagne, Fernando Suárez de Góngora, déclarait que l’option d’établir une escale à Barcelone pour continuer les vols en provenance de Dubai vers l’Amérique Latine était « intéressante » et qu’elle avait « une logique et un potentiel » .

L’affaire a pris un nouveau tour cette semaine avec la déclaration d’un responsable du gouvernement de Catalogne, confirmant l’intérêt d’Emirates pour créer une base à Barcelone, dans des propos rapportés par le média Espagnol Preferente.

Mais si les deux parties sont d’accord, tout n’est pas joué pour Emirates : la compagnie de Dubai doit encore obtenir des droits de trafic, dits de cinquième liberté, pour voler entre l’Espagne et un ou des pays tiers en l’Amérique Latine. Or ces droits sont négociés d’Etat à Etat, dans le cadre des traités aériens bilatéraux, et le gouvernement local de Catalogne n’a pas son mot à dire.

En attendant d’obtenir l’autorisation de voler vers l’Amérique Latine au départ de Barcelone, Emirates augmentera vraisemblablement ses fréquences sur la ligne Dubai-Barcelone. Elle a demandé au gestionnaire de l’aéroport un slot supplémentaire pour la saison hiver 2014/2015, selon le site spécialisé Espagnol Aeroestads.

L’intention de la compagnie est de doubler ses vols, avec une nouvelle rotation quotidienne, effectuée en Boeing 777-300ER de 360 places, s’ajoutant à celle de l’A380 actuel de 517 places. Cette nouvelle fréquence est prévue au départ de Barcelone sous le numéro EK188 à 20h25, en plus donc du vol EK186 dont le départ a lieu à 13h50.

Ces développements interviennent alors qu’une autre compagnie du Golfe, Qatar Airways, s’apprête à renforcer sa ligne Doha-Barcelone : dès le 16 Novembre prochain, ses fréquences passeront à 10 chaque semaine, contre 7 actuellement. A cela s’ajoute un accord interligne signé il y a deux semaines avec Vueling, qui détient 36% de parts de marché dans l’aéroport Catalan.

Signalons enfin que malgré un développement spectaculaire de ses liaisons intercontinentales (+60% en 3 ans), l’aéroport de Barcelone, contrairement à celui de Madrid, n’est relié qu’à une pincée de capitales Latino-Américaines, soit Bogota (avec Avianca), Buenos Aires (Aerolineas Argentinas) et Sao Paolo (Singapore Airlines).

Barcelone se range à la dixième place des aéroports d’Europe en termes de trafic passagers.

…….

> Plus sur Emirates

> Plus sur l’aéroport de Barcelone

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire