Air France : la grève coûtera au moins entre 320 et 350 millions d’euros

Boeing 747-400 d'Air France. - © Air France

Boeing 747-400 d’Air France. – © Air France

Les 14 jours de grève des pilotes d’Air France affecteront sévèrement les résultats financiers du groupe. Les effets du mouvement social pourraient se faire ressentir au-delà du mois de Septembre.

 

Estimée dans un premier temps à 20 millions d’euros par jour, la grève des pilotes d’Air France coûtera en fait bien plus cher : avec la publication ce 08 Octobre des résultats financiers du mois de Septembre 2014, Air France-KLM évalue la facture entre 320 et 350 millions d’euros. « Ce montant inclut les baisses de recettes, nettes des coûts évités, ainsi que l’ensemble des coûts supplémentaires » , précise le communiqué.

L’activité s’est effondrée, avec un recul du trafic passagers de 15,9% et du cargo de 17,7%, par rapport au même mois de l’année dernière.

En revanche, Transavia (France et Hollande), qui n’était pas touchée par la grève des pilotes Français, voit son trafic progresser de +8,9%, tiré par la forte augmentation des capacités de Transavia France (+20,1% en un an).

Réservations en retard

Mais pour Air France, la note pourrait encore s’alourdir. Les réservations pour les prochains mois ont pris du retard. Le groupe redoute une perte de confiance chez ses clients, et n’exclut pas qu’ils se soient reportés sur d’autres compagnies pour leurs prochains voyages. « Entre le début et la fin de la grève, le groupe a constaté un retard de 1 à 2 points dans les engagements de réservation sur le quatrième trimestre, sans qu’il soit possible d’évaluer de manière précise la part de ce retard due à la grève et celle due à l’évolution défavorable de la demande observée au début de l’été et qui s’est confirmée depuis » , précise Air France-KLM.

L’ensemble de ces éléments pourrait avoir un impact de l’ordre de 500 millions d’euros sur l’EBITDA (marge brute d’exploitation) de l’exercice 2014.

Air France-KLM visait jusqu’ici une marge brute d’exploitation comprise entre 2,2 et 2,3 milliards d’euros, un chiffre déjà ramené à la baisse en Juillet dernier par rapport aux 2,5 milliards prévus en début d’exercice. Le groupe avait alors cité comme explication les surcapacités sur le long-courrier, les difficultés de l’activité cargo et la crise au Venezuela.

Une majorité de pilotes d’Air France ont conduit une grève de deux semaines pour s’opposer aux conditions dans lesquelles Air France-KLM entendait développer sa filiale Transavia France. La direction a retiré son projet de former une filiale pan-Européenne avec des bases hors de France et de Hollande, Transavia Europe. Mais aucun accord n’a été trouvé pour le développement de Transavia France.

Une réunion d’information prévue hier par Air France pour expliquer son projet aux organisations représentatives des personnel a tourné court en raison de la présence d’éléments « non représentatifs » dans l’assistance. La compagnie mènera des discussions bilatérales avec chacune des organisations professionnelles.

…….

Air France-KLM : activité "passagers" - Septembre 2014

Air France-KLM : activité « passagers » – Septembre 2014

…….

> Plus d’actualités sur Air France

> Plus sur Air France-KLM

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire