Le constructeur Chinois AVIC lance une compagnie aérienne au Cambodge

Un AVIC MA-60 © AVIC

Un AVIC MA-60 © AVIC

Le groupe aérien Chinois AVIC a annoncé hier la création d’une compagnie aérienne au Cambodge, Cambodia Bayon Airlines. Celle-ci vise à devenir le premier opérateur du pays.

 

Aviation Industry Corporation of China (AVIC), holding Chinoise et constructeur aéronautique, a indiqué le 27 Août dernier avoir investi dans la création d’une compagnie aérienne au Cambodge, baptisée Cambodia Bayon Airlines, en référence au fameux temple du complexe historique d’Angkor

Cambodia Bayon Airlines espère commencer ses opérations sur des liaisons intérieures dès Décembre 2014, au plus tard en Janvier 2015.

La compagnie volera initialement entre Phnom Penh et Siem Reap, avec l’ambition d’un vol toutes les 45 minutes, puis entre Phnom Penh et Sihanoukville avec deux fréquences quotidiennes.

Au départ, sa flotte sera constituée par deux turbopropulseurs MA-60 fabriqués par AVIC, qui fournira également un support technique.  L’entrainement des équipages et le marketing seront réalisés par d’autres filiales du constructeur Chinois, Joy Air et Bayon Limited.

Cambodia Bayon Limited dispose également d’options pour 18 autres exemplaires du MA-60 ainsi que pour 10 Airbus A320, indique AVIC. Cette flotte est destinée à exploiter d’ici à cinq ans au départ de Phnom Penh et de Siem Reap des routes vers les pays de l’Asie du Sud-Est, la Chine, la Corée et le Japon.

Avec le soutien du groupe aéronautique Chinois, Cambodia Bayon Airlines vise à devenir la principale compagnie aérienne du Cambodge et rentrera en concurrence avec la compagnie d’Etat Cambodia Angkor Air, ainsi qu’avec Skywings Asia Airlines basée à Siem Reap et détenue par des intérêts Sud-Coréens.

Cambodia Bayon Airlines a été enregistrée auprès du ministère Cambodgien du Commerce dès Avril 2014 et a effectué sa demande de certificat d’opérateur aérien (AOC) auprès du Secrétariat d’Etat à l’Aviation Civile du Cambodge.

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire