Etihad – Alitalia : Emirates réplique en renforçant Rome

A380 en vol- © Emirates

A380 en vol- © Emirates

Alors qu’Etihad entend prendre 49% de la compagnie Italienne Alitalia, Emirates réplique en augmentant de façon spectaculaire ses capacités vers Rome. L’enjeu est la domination du marché Italien, le quatrième d’Europe.

 

Dans la plus grande discrétion et sans aucune annonce officielle, Emirates s’apprête à augmenter de plus de 60% ses capacités entre Dubai et Rome pour la saison hiver 2014/2015.

Ainsi, la compagnie, qui opère actuellement deux vols quotidiens entre les deux villes, l’un en Airbus A380 (489 sièges) et l’autre en Boeing 777-300ER (354 sièges), passera à deux Airbus A380 chaque jour dès la fin de ce mois. Et comme si cela ne suffisait pas, elle introduira dès le 26 octobre un troisième service quotidien, assuré en Boeing 777-300ER.

Depuis Dubai, Emirates proposera donc cet hiver trois départs cadencés vers Rome, à 03h55 (EK99 en 777-300ER), 09h10 (EK97 en A380) et 15h05 (EK95 en A380).

Depuis Rome, les vols vers Dubai s’effectueront à 11h00 (EK100 en 777-300ER), 14h40 (EK98 en A380) et 20h45 (EK96 en A380).

Pourtant prompte à communiquer sur la moindre augmentation de ses capacités, Emirates n’a fait aucun commentaire à ces changements opérationnels vers la capitale Italienne, mais il est difficile de ne pas y voir un lien avec la récente prise de participation d’Etihad dans Alitalia.

Ensemble, Etihad et Alitalia ont annoncé un plan qui vise à renforcer leurs opérations communes entre l’Italie et Abu Dhabi : dès cet hiver, le vol d’Alitalia au départ de Rome passera de 5 à 7 fréquences hebdomadaires et un vol quotidien au départ de Milan Malpensa sera lancé, tandis que dès 2015, ce sont Venise, Catane et Bologne qui seront reliées sans escale à Abu Dhabi.

Un tel projet menace l’actuelle suprématie d’Emirates sur le marché Italien vers le Golfe, et au-delà vers l’Océan Indien et la zone Asie-Pacifique, quand l’Italie est le quatrième marché aérien d’Europe.

Ainsi, l’alliance entre Etihad et Alitalia pourrait talonner l’année prochaine Emirates en termes de capacités (510.000 sièges annuels contre 550.000 respectivement), avait analysé le cabinet CAPA avant qu’Emirates n’accroisse ses capacités au départ de Rome.

La décision d’Emirates d’ajouter un vol supplémentaire vers Rome et de remplacer un Boeing 777-300ER par un Airbus A380 lui permet de reprendre de l’avance… En attendant qu’Etihad réplique vraisemblablement à son tour.

Reste à voir comment le marché réagira à cette augmentation massive des capacités, voire si celle-ci se soldera par une guerre des prix en Italie pour les vols vers l’Orient.

…….

> Plus sur Emirates

> Plus sur l’alliance Etihad-Alitalia

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire