Airbus A350 XWB : fin du tour du monde, la certification approche

L'Airbus A350-900 XWB de retour. © Airbus

L’Airbus A350-900 XWB de retour à Toulouse après son tour du monde. © Airbus

L’Airbus A350-900 XWB a terminé hier son tour du monde, une étape décisive en vue de la certification du modèle. Celle-ci doit intervenir dans quelques semaines.

 

MSN005, le 5ème exemplaire de la flotte d’essai de l’A350, est revenu à Toulouse le 13 Août 2014 après un tour du monde commencé 20 jours plus tôt. Destinée à démontrer les capacités d’un appareil à opérer commercialement dans le monde entier, l’épreuve des routes ( « Route proving » ) est la dernière étape avant la certification de type.

Les quatre itinéraires autour du monde de l'Airbus A350 XWB MSN005  - © Airbus

Les quatre itinéraires autour du monde de l’Airbus A350 XWB MSN005 – © Airbus

L’A350-900 a ainsi parcouru 151.300 kilomètres en 180 heures de vol et visité 14 aéroports de premier rang tout autour de la planète. « Tous les vols ont été réalisés dans les temps, » précise Airbus.

L’appareil a été principalement opéré par des pilotes d’essais du constructeur, mais aussi par ceux de Qatar Airways sur certaines routes au départ de Doha. Des pilotes de l’Agence Européenne pour la Sécurité Aérienne (AESA) ont également participé à ces vols et les ont opérés sur deux tronçons. L’AESA est l’agence chargée de délivrer la certification.

« L’avion s’est remarquablement bien comporté, » a déclaré Fernando Alonso, vice-président d’Airbus. « Nous sommes prêt pour la certification de type dans quelques semaines, comme prévu. »

ETOPS

Selon Airbus, l’un des temps forts de ce tour du monde a été la route entre Johannesburg et Sydney, où l’A350 a démontré sa capacité à opérer depuis un aéroport situé en altitude (1.694 mètres). Ce vol ainsi que celui entre Auckland et Santiago du Chili ont permis de tester l’appareil sur des vols ultra longues distances et suivant la règlementation ETOPS.

Celle-ci détermine le nombre d’heures dont un appareil bimoteur comme l’A350 peut s’éloigner d’un aéroport de déroutement, l’idée étant que le temps autorisé soit le plus long possible pour laisser une plus grande marge opérationnelle sur les parcours trans-océaniques.

Au cours des deux prochaines semaines, l’A350 effectuera six ou sept vols longs-courriers au-dessus de la mer, a indiqué Fernando Alonso. Des pannes électriques et sur différents systèmes seront volontairement déclenchées pour démontrer que l’appareil peut voler pendant 7 heures (420 minutes) sur un seul moteur.

La plus longue certification ETOPS est actuellement de 5h30 (330 minutes) et elle a été accordée au Boeing 787-8 Dreamliner.

Une fois que ces différents tests seront effectués, Airbus se focalisera sur le programme A320neo dont les premiers essais sont prévus en Septembre.

L’Airbus A350-900 XWB doit rentrer en service opérationnel chez sa compagnie de lancement, Qatar Airways, avant la fin de l’année 2014.

…….

> Plus sur l’Airbus A350 XWB

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire