Crash de Malaysia Airlines en Ukraine : les enquêteurs Néerlandais quittent le site

MH17 : Sur les lieux du crash en Ukraine - Photo Reuters

MH17 : Sur les lieux du crash en Ukraine – Photo Reuters

Avec des occasions trop rares pour visiter le site du crash du vol MH17 en Ukraine, les enquêteurs de l’agence Néerlandaise pour la sécurité aérienne quittent le pays, disant qu’il n’y a plus grand chose qu’ils puissent encore apprendre sur place.

 

Ces dernières semaines, une équipe internationale regroupant 25 spécialistes des accidents aériens emmenés par les autorités Néerlandaises ont cherché à collecter toutes les informations possibles sur les lieux de l’accident du vol MH17. « Etant donné qu’il n’est pas nécessaire de rester plus longtemps en Ukraine pour analyser les informations et rédiger un rapport préliminaires sur nos découvertes, l’équipe se re-localise à la Haye pour continuer le travail, » indiquait hier l’Agence dans un communiqué.

« Jusqu’à ce jour et sous la supervision Ukrainienne, seulement quelques enquêteurs ont pu visiter brièvement le site du crash immédiatement après l’accident. Depuis que l’agence Néerlandaise a pris en charge l’enquête, aucune nouvelle occasion de visiter les lieux n’est apparue, » constate les autorités Néerlandaises avec quelque amertume, tandis que sur place les combats ont redoublé d’intensité entre les forces régulières Ukrainiennes et les rebelles pro-Russes.

La carte ci-dessous indique la localisation principale de l’accident (étoile rouge / jaune), les zones où ont pu se rendre les enquêteurs (en vert), celles où l’accès leur a été interdit (en rouge) et celles déclarées « insécures » et donc non fouillées (en orange).

MH17 : carte du site de l'accident et zones des recherches - © Gouvernement Néerlandais.

MH17 : carte du site de l’accident et zones des recherches – © Gouvernement Néerlandais.

La semaine dernière, le Premier Ministre Néerlandais a suspendu les recherches pour récupérer les corps des victimes, la situation sur place devenant trop dangereuse.

Aux Pays-Bas, l’équipe analysera les éléments qu’elle a pu réunir, comme les deux enregistreurs de vol, mais aussi les données radar et satellitaires, ainsi que celles en provenance du contrôle aérien.

Un rapport préliminaire est prévu « dans quelques semaines, » vraisemblablement courant Septembre. Il fournira les premiers éléments factuels sur l’accident.

L’agence Néerlandaise mène également l’enquête sur les circonstances du crash, et notamment sur le processus de décision et l’évaluation des risques qui a conduit à choisir un plan de vol au dessus de l’Ukraine. Elle dira si les procédures ont été conformes à celles de l’Organisation Internationale pour l’Aviation Civile (OACI).

Enfin, les enquêteurs veulent savoir pourquoi la liste complète des passagers n’a pas été disponible immédiatement.

Le vol MH17 reliant à Amsterdam à Kuala Lumpur s’est écrasé à proximité de Donetsk dans l’Est de l’Ukraine le 17 Juillet 2014, avec 298 passagers et membres d’équipage à son bord, vraisemblablement abattu par un missile sol-air alors qu’il volait à son altitude de croisière.

…….

> Accéder au fil d’actualité sur le crash du vol MH17

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire