Sanctions de l’UE contre la Russie : Aeroflot contrainte de suspendre les vols de sa filiale low-cost

Boeing 737-800NG de Dobrolet - © Dmirty Petrov / Planespotters

Boeing 737-800NG de Dobrolet – © Dmirty Petrov / Planespotters

La compagnie Russe Aeroflot est contrainte de mettre fin dès aujourd’hui 04 Août aux opérations de sa nouvelle filiale low-cost Dobrolet, à la suite des sanctions décidées par l’Union Européenne sur la Russie en raison de son implication dans la crise Ukrainienne.

 

Lancée le 10 Juin dernier, Drobolet (qui signifie « bon vol » en Russe) est à compter d’aujourd’hui clouée au sol « pour une durée indéterminée ». Aeroflot a indiqué que des sociétés Européennes ont annulé unilatéralement des contrats passés avec sa filiale, portant sur le leasing, la réparation, l’entretien, l’assurance ainsi que la fourniture d’informations aéronautiques. « Dobrolet n’a pas d’autre choix que d’annuler ses vols et la vente des billets« , précise le communiqué d’Aeroflot en date du 03 Août.

Une autre filiale d’Aeroflot, Orenburg Air, assurera les vols vers Simferopol jusqu’au 20 Août et ceux vers Volgograd jusqu’au 15 Septembre. Les passagers réservés sur les autres vols seront remboursés intégralement.

Dobrolet fait partie des 23 sociétés et 95 individus visés par les dernières sanctions de l’Union Européennes décidées le 30 Juillet 2014. Elle vole notamment à raison de 4 vols par jour entre Moscou et Simferopol en Crimée, un territoire que se disputent l’Ukraine et la Russie depuis Mars dernier. L’Union Européenne considère que ce service « facilite l’intégration de la République Autonome de Crimée annexée illégalement dans le territoire de la Fédération de Russie, et sape la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine » .

La low-cost opère vers 7 autres villes du Sud de la Russie, avec deux Boeing 737-800 NG loués auprès de BBAM.

Elle devait également ouvrir ce mois-ci des lignes vers Saint Petersbourg et Samara et prévoyait d’étendre ses opérations vers l’Europe dès 2016, dans le cadre d’un ambitieux plan d’expansion de 100 millions de dollars US pour atteindre 10 millions de passagers en 2018 avec une flotte de 40 appareils desservant 45 routes.

Les sanctions de l’Union Européenne mettent un terme pour une durée indéterminée à ces projets.

Dobrolet est la seule low-cost Russe. Elle est détenue à 100% par Aeroflot, compagnie membre de Skyteam.

…….

> Plus sur Aeroflot

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire