Sécurité aérienne : Air France contourne la zone du Crash d’Air Algérie

Airbus A340 d'Air France à Paris charles de Gaulle terminal 2 - © Air France

Airbus A340 d’Air France à Paris charles de Gaulle terminal 2 – © Air France

Air France a décidé de contourner la zone du Nord Mali où s’est écrasé hier l’avion d’Air Algérie.

 

« C’est une mesure de précaution qui a été prise jusqu’à nouvel ordre » , a déclaré aujourd’hui 25 Juillet 2014 la compagnie Française qui indique aussi qu’elle suit la situation en temps réel.

La desserte quotidienne de Bamako est poursuivie, seule la route aérienne est modifiée avec un contournement à l’Ouest de la zone du crash.

Les débris du MD83 opéré par Swiftair pour le compte d’Air Algérie effectuant la liaison Ouagadougou – Alger sous le numéro de vol AH5017 ont été localisés dans la région de Gossi, au Nord Mali, à proximité de la frontière avec le Burkina Faso.

Paris disait ce matin n’exclure aucune piste pour les raisons de cet accident qui a coûté la vie aux 112 passagers et 6 membres d’équipage, mais la thèse de conditions météorologiques dégradées semblait privilégiée.

Selon les premiers rapports, le pilote du MD83 aurait demandé au contrôle aérien vers 01h38 GMT jeudi, moins d’une heure après le décollage de Ouagadougou, de changer de cap pour éviter une zone orageuse. Le contact a ensuite été perdu avec l’appareil à 01h47 GMT.

Aucun signal de détresse n’a été lancé, laissant penser à un événement brutal et soudain.

Après trois crash successifs en l’espace d’une semaine ayant provoqué 464 morts, les compagnies aériennes redoublent de prudence.

A ce jour, le régulateur Européen ou les autorités nationales n’ont publié aucune recommandation ou interdiction de survol de la zone du Nord Mali. La décision de contourner la région est à la seule initiative de la compagnie. Mais celle-ci n’aura pas duré 24 heures : dès la fin de la journée, Air France indiquait lever cette mesure.

…….

> Plus sur le crash du vol AH5017

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

 

Laissez un commentaire