Nice, premier aéroport Français à s’engager pour faciliter le passage des filtres de sécurité

Aéroport de Nice, Terminal 2. - © Aéroport de Nice-Côte d'Azur

Aéroport de Nice, Terminal 2. – © Aéroport de Nice-Côte d’Azur

 

L’aéroport de Nice Côte d’Azur (ACA) sera le premier aéroport Français à participer dès l’automne 2014 au programme « Vision Sûreté » de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), avec comme bénéfice pour les passagers un passage facilité aux filtres de sûreté.

 

Alors que l’inspection de leurs bagages et de leurs effets personnels est le moment le plus stressant du voyage pour nombre de passagers, l’aéroport de Nice Côte d’Azur mènera une série d’expérimentations visant à améliorer le passage des filtres de sûreté dans les terminaux 1 et 2 à partir d’octobre 2014 jusqu’à fin 2015.

« L’intégration de ces dispositifs innovants aura lieu pendant l’année 2016, en fonction des résultats des tests effectués et des retours d’expérience« , précise le communiqué commun de la DGAC et d’ACA.

Plusieurs axes d’innovations sont prévus par le programme Vision Sûreté : améliorer la détection d’explosifs dans les bagages de cabine ; évaluer l’intention du passager et / ou adapter les mesures de sûreté aux passagers ; impliquer le passager en tant qu’acteur de la sûreté ; reconnaître les agents de sûreté comme des sources de progrès.

« A travers le déploiement de ces projets opérationnels, la DGAC et l’ACA souhaitent replacer l’intérêt des passagers au cœur du système de la sûreté« , expliquent les deux parties. L’autorité Française de l’aviation civile indique aussi vouloir « préserver la compétitivité des opérateurs nationaux« .

Les déclinaisons concrètes des ces objectifs ne sont pas explicitées, mais des programmes similaires dans des aéroports étrangers prévoient notamment l’installation de scanners plus performants permettant de laisser liquides et appareils électroniques à l’intérieur des bagages de cabine, ou encore la reconnaissance de « passagers de confiance » préalablement inscrits, et dont l’identité peut être contrôlée avec l’emploi de technologies biométriques.

Ces mesures participent d’une volonté générale des principaux acteurs de l’industrie de l’aviation civile (OACI, IATA) pour améliorer non seulement l’expérience des passagers, mais aussi pour fluidifier les contrôles de sûreté face à l’augmentation du trafic aérien mondial ainsi que pour maitriser les coûts qu’ils représentent.

« Le Pôle de Compétitivité Pégase, qui accompagne la filière aéronautique et spatiale de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, va jouer un rôle important en identifiant des entreprises locales innovantes qui participeront à cette collaboration« , concluent l’aéroport et la DGAC.

En dehors du programme Vision Sûreté mais toujours dans le cadre de l’amélioration du passage des filtres de sûreté, l’Aéroport de Nice Côte d’Azur innove depuis le 02 Juillet avec un service de coupe-file payant pour franchir plus rapidement les contrôles.

« Le Nice Access permet aux passagers qui ne bénéficient pas de la carte Gold du Club Airport Premier de passer plus rapidement au contrôle de sûreté en bénéficiant d’une file dédiée« , indique l’aéroport qui précise que le coût de ce nouveau service est de 10 € par passage.

Le Nice Access est disponible sur réservation sur le site de l’aéroport et n’est mis en place pour l’instant qu’au  Terminal 2.

…….

> Plus d’actualité sur l’aéroport de Nice Côte d’Azur

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire