Les Etats-Unis entrouvrent la porte à Air Serbia

Airbus A319 d'Air Serbia © Etihad / Air Serbia

Airbus A319 d’Air Serbia © Etihad / Air Serbia

 

L’administration Américaine a entrouvert la porte de son espace aérien à Air Serbia. Mais tous les obstacles ne sont pas encore levés pour que la compagnie Serbe, filiale d’Etihad Airways, desserve les Etats-Unis.

 

La Federal Aviation Administration (FAA) a relevé d’un cran le 27 Juin 2014 le statut des compagnies aériennes Serbes en matière de sécurité, en les classant en catégorie 1.

De facto, Air Serbia n’est donc plus exclue de l’espace aérien des Etats-Unis, la FAA considérant que la Direction de l’aviation civile de la République de Serbie se conforme à présent aux exigences de l’OACI en matière de sécurité aérienne. Cette décision suit une étude par la FAA des mesures prises par la Serbie dans ce domaine, ainsi qu’une visite dans le pays en Mars dernier.

Néanmoins, la FAA précise qu’ « avec le passage en catégorie 1, les transporteurs aériens de la République de Serbie, qui sont en mesure d’obtenir l’accord de la FAA et du Département des Transports (DoT), peuvent établir un service vers les États-Unis et partager leur code avec les transporteurs Américains. La République de Serbie ne dispose actuellement d’aucun transporteur offrant des services vers les États-Unis« .

Tous les obstacles ne sont pas encore levés pour qu’Air Serbia, détenue à 51% par l’état Serbe et à 49% par Etihad Airways, desserve les Etats-Unis : la compagnie doit obtenir l’accord du Ministère Américain des Transports.

Or rien n’indique que celui-ci soit disposé à lui donner les autorisations nécessaires : en Janvier 2014, le Ministère a refusé qu’Air Serbia appose son code JU sur les vols d’Etihad Airways entre Abu Dhabi et les Etats-Unis, considérant d’une part le risque qu’Air Serbia soit effectivement contrôlée par Etihad Airways malgré une participation minoritaire, et d’autre part l’absence d’un traité bilatéral aérien entre la Serbie et les Etats-Unis.

Le projet d’Air Serbia et d’Etihad avait soulevé la ferme opposition de la compagnie Delta Air Lines, de l’association des compagnies aériennes Américaines (A4A) et de l’association Américaine des pilotes de ligne (ALPA).

De son côté, la Commission Européenne enquête sur Air Serbia pour connaître l’étendue du contrôle qu’exerce Etihad sur la compagnie Serbe, avec le risque de lui faire perdre son statut de transporteur associé à la communauté Européenne.

Enfin, Air Serbia ne dispose actuellement d’aucun appareil long-courrier lui permettant de voler directement entre son hub de Belgrade et les Etats-Unis. Sa flotte comprend 9 Airbus A319/A320, 6 Boeing 737 et 5 ATR42/72.

…….

> Plus d’actualités sur les décisions de la FAA

> Plus d’actualité sur Air Serbia

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire