Ryanair demande l’interdiction du droit de grève pour les contrôleurs aériens

B737-800 de Ryanair alignés pour le décollage. - © Ryanair

B737-800 de Ryanair alignés pour le décollage. – © Ryanair


 

Fortement impactée par la grève des contrôleurs aériens Français à l’appel du syndicat UNSA-ICNA pour la période du 24 au 29 Juin 2014, la compagnie low-cost Irlandaise Ryanair renouvelle sa demande d’interdire le droit de grève pour cette profession. Et fonde son argumentaire sur des décisions similaires.

 

Rappelant qu’il s’agit de la quatrième grève du contrôle aérien Français en 12 mois, Ryanair exhorte le gouvernement et la Commission Européenne à prendre des mesures appropriées :

« Ryanair en appelle de nouveau à la Commission Européenne pour supprimer le droit de grève des contrôleurs de la circulation aérienne en Europe, qui, une fois de plus, tentent de faire chanter les consommateurs ordinaires avec des grèves, et exhorte le gouvernement Français ainsi que l’Union Européenne à intervenir pour empêcher de nouvelles annulations et retards ce mercredi« ,

déclare Ryanair dans un communiqué daté du 23 Juin.

Pour étayer son argumentaire, la low cost se fonde sur des décisions similaires déjà prises en Europe et dans le monde.

« Ryanair note que bon nombre des forces de police en Europe ainsi que l’armée ne sont pas autorisées à faire grève, tandis que les contrôleurs de la circulation aérienne aux États-Unis sont également empêchés juridiquement de faire grève, ce qui signifie que les cieux au-dessus des États-Unis ne peuvent être fermés ou gravement perturbés par des grèves du contrôle aérien. La Commission européenne devrait appliquer des règles similaires interdisant le droit de grève ici en Europe« ,

continue-t-elle.

Si sa proposition a peu de chances de prospérer, Ryanair propose une alternative :

« L’Union Européenne devrait libéraliser le ciel [communautaire] et permettre aux agents des contrôles aériens voisins, notamment Irlandais, Britannique, Allemand ou Belge, de garder le ciel ouvert sur ​​la France quand les agents Français se mettent en grève chaque été ».

 

Ryanair n’indique pas le coût financier qu’occasionne ce mouvement social mais signale qu’elle a dû annuler 26 vols pour la seule journée du 24 Juin.

« Ryanair regrette d’avoir dû annuler 26 vols mardi à la suite de ces grèves injustifiées des contrôleurs Français de la circulation aérienne, qui ont délibérément pris des mesures industrielles à la période la plus chargée de l’année afin de provoquer un chaos maximum. Les gens ordinaires qui travaillent dur toute l’année pour prendre des vacances bien méritées ont vu leurs projets de voyage perturbés sans aucune faute de leur part, ou de celle de Ryanair, à cause d’actions égoïstes d’un petit nombre« ,

conclut Kenny Jacobs, le directeur Marketing de Ryanair.

…….

> Plus d’informations sur les grèves du contrôle aérien Français du 24 au 29 Juin 2014

> Plus d’actualités sur Ryanair

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Un commentaire sur “Ryanair demande l’interdiction du droit de grève pour les contrôleurs aériens

  1. Est-ce qu’ils connaissent la définition de grève!!!!!! Cela est fait pour embêter les gens !! Sinon sa ne servirait a rien!!
    Ryanair trouvent que cette grève n’est pas justifié, et bien qu’elle aille demander au contrôleur aérien français, je pense qu’il y en a plus d’un qui voudrait bien lui présenter des arguments solide!!!!
    Nous sommes dans un pays libre où la grève est un DROIT !
    Si les grèves n’existaient pas, de nombreuse avancé sociales n’aurait pas eu lieu, certes les progrès ne sont pas forcément en faveur du patronat, mais que ferait un patron sans ses employés!

Laissez un commentaire