Le Boeing 787-9 certifié par la FAA et l’AESA : les premières livraisons approchent

Boeing 787-9 © Boeing

Boeing 787-9 © Boeing

 

La Federal Aviation Administration Américaine (FAA) et l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) ont procédé ce lundi 16 juin à la certification du Boeing 787-9 Dreamliner qui devient dès lors apte au service commercial. Boeing se prépare maintenant pour la première livraison de l’appareil à la compagnie de lancement, Air New Zealand.

 

Boeing peut souffler : le programme 787-9, version allongée de 6 mètres du 787-8 actuellement en service, a été certifié par les autorités Américaines et Européennes.

Pourtant, l’avionneur a eu chaud : la certification a été délivrée par la FAA ce mois-ci après que Boeing a demandé une procédure accélérée à la suite de défauts techniques découverts sur deux composants (turbine à air et sélecteur d’altitude). La FAA a donné suite à la requête de l’avionneur en délivrant une certification dérogatoire.  Les 787-9 produits devront être modifiés dès que les nouveaux éléments seront disponibles (vraisemblablement à partir de Février 2015).

Cependant la certification couronne un programme d’essais mené avec 5 appareils prototypes totalisant ensemble 1.500 heures en vol, sans compter celles passées dans les centres au sol et dans les laboratoires.

« La certification est l’aboutissement d’années de travail acharné et d’un programme d’essais en vol rigoureux qui a commencé avec le premier vol du 787-9 en Septembre dernier« , indique Boeing qui ne cache pas son impatience de livrer les premiers exemplaires.

« Le certificat délivré atteste que l’appareil est conforme à la réglementation aéronautique et qu’il est sûr« , précise encore l’avionneur, qui voudrait avec ce nouveau modèle tourner la page sur les déboires de son petit frère le 787-8. Le premier modèle du Dreamliner a connu une jeunesse difficile, avec des retards de livraison de plusieurs années et de nombreux problèmes qui ont culminé avec l’immobilisation forcée de tous les appareils en service dans le monde, pendant presque 4 mois, dans le cours du premier semestre de l’année dernière.

Autre motif de satisfaction pour Boeing, la FAA a également délivré un certificat de production, validant que le système de production de l’avionneur sort des appareils conformes à sa conception. En Mars dernier, l’Administration Américaine avait retoqué Boeing pour les procédés de fabrication du 787-8 et l’avait enjoint de les améliorer.

> Lire : Le 787, un avion sûr qui pourrait être mieux construit (20/03/2014)

Ainsi, pour l’avionneur, la certification du 787-9 dans les délais prévus devient un « succès« . Avec ce modèle qui représente 40% des ventes totales de la famille 787, Boeing n’avait pas le droit à l’erreur une seconde fois.

 

Bientôt les premières livraisons

Le 787-9 a été commandé à 413 exemplaires à ce jour par 26 clients dans le monde.

La compagnie de lancement est Air New Zealand qui disposera à terme de 10 exemplaires. Le premier appareil (immatriculé ZK-NZE) poursuit ses essais en vue de sa prochaine livraison qui devrait intervenir dès Juillet 2014 pour être déployé en Octobre 2014 sur la ligne Auckland – Perth.

Lire : Premier vol du Boeing 787-9 d’Air New Zealand (30/05/2014)

Les prochains clients servis devraient être l’Américaine United Airlines (ln 181, avec une première livraison attendue en Septembre de cette année) et la Britannique Virgin Atlantic (ln 218).

Le loueur ILFC est le client de Boeing qui a commandé le plus grand nombre de 787-9 (49 exemplaires), suivi par la compagnie Etihad Airways d’Abu Dhabi (41 exemplaires) ainsi que par All Nippon Airways et American Airlines (30 exemplaires chacune).

Le groupe Air France-KLM a également passé commande de 25 787-9 (plus 25 options) directement auprès de Boeing, outre 12 exemplaires en location auprès d’ILFC. KLM recevra ses premiers 787-9 en 2015 et Air France en 2017.

…….

> Plus sur le programme Boeing 787

> Plus sur les décisions de la FAA

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

2 commentaires sur “Le Boeing 787-9 certifié par la FAA et l’AESA : les premières livraisons approchent

Laissez un commentaire