Mauvaise nouvelle pour Airbus : Lufthansa envisage des annulations de commandes

Lufthansa a réuni pour les besoins de la photo les deux plus gros appareils de sa flotte, un Boeing 747-8i et un Airbus A380-800. Chacun des deux modèles est le dernier à avoir intégré la flotte de la compagnie allemande. - © Lufthansa

un Boeing 747-8i et un Airbus A380-800 de Lufthansa côte à côte – Photo : © Lufthansa


 

En même temps qu’elle lance un avertissement sur ses résultats, Lufthansa annonce qu’elle va procéder à un examen « à la loupe » de ses commandes d’appareils, envisageant de les reporter voire de les annuler. Sa décision concerne Boeing mais surtout Airbus qui reste le plus exposé des deux constructeurs face aux choix délicats de la compagnie Allemande.

 

« Toutes les commandes vont être examinées à la loupe, que ce soit pour un report ou une annulation« 

indique le site Allemand Airliners.de, citant les dirigeants de Lufthansa interrogés après l’annonce de l’avertissement sur résultats lancé par la compagnie d’outre-Rhin, membre de Star Alliance.

Il n’est pas clair que seule Lufthansa puisse être concernée par cette décision, qui pourrait également impliquer d’autres filiales du groupe (notamment Swiss International et Austrian Airlines).

En l’état néanmoins, Lufthansa a placé pour les prochaines années 192 commandes fermes, assorties de 119 options auprès d’Airbus et de Boeing.

Lufthansa : commandes et options d'appareils 1

Mais détenant 86% des commandes et options de la compagnie Allemande, c’est Airbus qui a le plus à perdre si Lufthansa se décide à réduire la voilure.

Lufthansa : commandes et options d'appareils 2

Lufthansa ne précise pas si ses choix concerneront les marchés courts/moyens-courriers ou longs-courriers, mais les deux pourraient être affectés : pour expliquer des résultats moins bons que prévus, la compagnie cite des surcapacités sur l’Atlantique Nord, la concurrence des compagnies Moyen-Orientales, ainsi que celle des compagnies low cost en Europe, qui remettent en question sa stratégie de hub. Lufthansa indique cependant que sa filiale à bas coût Germanwings ressort relativement épargnée et prévoit pour elle un exercice bénéficiaire cette année.

Si l’annonce de Lufthansa devait être suivie des faits, ce ne serait pas la première fois qu’elle reverrait à la baisse son carnet de commande : en Octobre 2013, la compagnie avait déjà annulé 3 options pour l’Airbus A380.

Chez les compagnies aériennes, la méthode est classique et permet de ne pas mobiliser de capital en attendant le retour de la croissance. Ainsi, le groupe Air France-KLM a lui même reporté la livraison de ses derniers super Jumbos également l’année dernière et n’a toujours pas pris position pour le renouvellement de ses 777-300ER, il est vrai peu urgent.

Au demeurant, Lufthansa prévoit également de réduire son programme hiver 2014/2015 et peut-être celui de l’été 2015 également.

Le groupe Lufthansa a annoncé hier 11 Juin qu’il n’atteindrait vraisemblablement pas son objectif d’un bénéfice opérationnel fixé entre 1,3 et 1,5 milliards d’euros pour 2014, prévoyant à présent environ un milliard pour cette année, et deux milliards l’année prochaine contre 2,65 milliards attendus.

Son titre a plongé en bourse (-14%) entrainant dans sa chute les autres opérateurs Européens, notamment Air France-KLM, IAG, EasyJet et Ryanair.

…….

> Plus sur Lufthansa

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire