Pourquoi Emirates annule sa commande portant sur 70 Airbus A350 XWB

© Emirates

Alignement d’empennage d’Airbus A380 à Dubai © Emirates

 

En annulant sa commande portant sur 70 Airbus A350 XWB, Emirates ne prévoit plus d’opérer que deux types d’appareils à l’horizon 2020, les plus gros du marché.

 

Certes, les prévisions d’Emirates à l’horizon 2020 pour ses besoins en flotte se sont réduites d’un coup et d’un seul de 19% avec l’annulation des 70 A350 XWB (50 -900 et 20 -1000) sur un total de 369 appareils jusqu’à hier.

Mais la décision de la compagnie intervient quelques mois seulement après les commandes quasi simultanées de 50 Airbus A380 supplémentaires et de 150 Boeing 777-8/9X passées lors du dernier salon aéronautique de Dubai en Novembre 2013.

Dès lors, Emirates ne prévoit plus d’opérer que deux seuls types d’appareils au début de la prochaine décennie – en fait, les plus gros porteurs disponibles sur le marché actuellement : des Airbus A380 (avec encore 92 appareils en commande en plus des 48 en service actuellement) ainsi que des Boeing 777 (avec 57 -300ER en commande en plus des 90 en service, ainsi que 150 -X en intention d’achat).

La flotte d’Emirates devrait donc consister au début des années 2020 en 300 unités environ (contre un peu plus de 220 aujourd’hui), en considérant que les appareils sont gardés en moyenne pendant 12 ans. Si elle avait conservé sa commande pour les 70 A350, Emirates aurait alors disposé d’une flotte de 400 exemplaires environ.

Airbus A350 XWB - 15 principales commandesEn termes d’appareils en service dans sa flotte, Emirates est déjà le premier opérateur du 777, le premier opérateur de l’A380, et certainement le premier opérateur du futur 777-X. Elle aurait été aussi l’un des tous premiers opérateurs de l’A350, seulement dépassée par Qatar Airways (80 exemplaires). Malgré ses ambitions, la performance était difficilement soutenable, même pour la première compagnie du Golfe.

Plutôt, Emirates a joué sur deux tableaux en gardant pendant quelques mois des commandes pour l’un et l’autre des modèles d’Airbus et de Boeing, l’A350 et le 777-X, qui ne sont pas de vrais concurrents.

Les performances du Boeing excédent celles de l’Airbus : le 777-8/9X peut transporter 353 à 407 passagers en configuration standard tri-classe sur 15.200 à 17.200 kilomètres, là où l’A350-900/1000 peut transporter entre 314 et 350 passagers en configuration standard tri-classe sur 15.000 à 15.600 kilomètres.

En fait, Emirates a attendu de s’assurer que les spécifications du 777-X lancé l’année dernière soient bien conformes à ses attentes : son Président, Tim Clark, a déclaré aujourd’hui qu’il était sur le point de transformer le protocole d’accord portant sur les 150 Boeing 777-X en commande ferme, après avoir également négocié avec le motoriste General Electric les aspects techniques des moteurs GE9X.

En définitive, Emirates refait pratiquement « le coup » à Airbus de l’A340-600, lorsqu’elle annula en 2006, à quelques mois des premières livraisons, sa commande portant sur 20 exemplaires du quadriréacteur (12 fermes + 8 options), passée trois ans plus tôt lors du salon du Bourget 2003. Emirates lui avait préféré son concurrent, le biréacteur Boeing 777-300ER, commandé entre temps en 2005.

Mais l’avionneur Européen a cette fois-ci plusieurs motifs de satisfaction : la commande précédente de 50 A380 excède la valeur des 70 A350 et surtout ce dernier modèle peut retrouver facilement preneur.

> Sur ce sujet, lire aussi : Emirates annule sa commande de 70 A350 : une bonne nouvelle pour Airbus ? (11/01/2014)

……..

Plus sur Emirates

Plus sur l’Airbus A350

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Un commentaire sur “Pourquoi Emirates annule sa commande portant sur 70 Airbus A350 XWB

  1. Et si tout simplement Emirates voulait punir le France de ne pas avoir la possibilité de s’y développer. La France, grâce à la pression qu’exerce AF sur le gouvernement se voit refuser les possibilités de voler en quotidien sur Lyon, et refus de se poser à Toulouse et Marseille. Voilà peut-être la raison de ce volte-face. Et ils ont bien raison les arabes….

Laissez un commentaire