Etihad aurait approuvé un investissement dans Alitalia

Boeing 777-300ER d'Etihad et Boeing 777-200 ER d'Alitalia en vol

Boeing 777-300ER d’Etihad et Boeing 777-200 ER d’Alitalia en vol

 

Le conseil d’administration d’Etihad Airways, basée à d’Abu Dhabi, aurait approuvé Jeudi 26 mai 2014 un investissement dans la compagnie Italienne en difficulté, Alitalia.

 

Etihad serait désormais prête à investir 560 millions d’euros dans Alitalia et prendre 49% de son capital, selon plusieurs médias Italiens.

Les banques créancières de la compagnie Italienne au bord de la faillite aurait accepté de renégocier, selon les sources, entre 400 et 565 millions d’euros de dettes (sur un total d’environ un milliard d’euros).

Le PDG d’Alitalia, Gabriele Del Torchio, chercherait avec les syndicats un accord portant sur la suppression de 2.600 emplois au sein de la compagnie aérienne, limitant les exigences d’Etihad qui en souhaiterait 3.000.

De son côté, le Premier Ministre Italien, Matteo Renzi, aurait déclaré lors d’un meeting politique que la finalisation de l’accord était « une question d’heure« .

Mais du côté des banques, le ton est plus mesuré : « Il y a des rumeurs sur une décision positive, mais nous attendons une annonce formelle, » a déclaré hier le directeur général de Unicredit, Federico Ghizzoni.

Dans un premier temps, Etihad pourrait annoncer rentrer en discussion exclusive avec Alitalia, tout en se donnant encore un mois pour régler les détails de l’investissement.

Etihad et Alitalia sont en négociation depuis Décembre 2013, après que le groupe Air France-KLM, alors premier actionnaire d’Alitalia, eut renoncé à participer à l’augmentation de capital, laissant ainsi sa participation passer de 25% à environ 7%. Celle-ci n’apparaît plus dans les comptes du groupe Franco-Néerlandais depuis Janvier 2014, en raison de la « situation incertaine » de la compagnie transalpine.

La semaine dernière, le PDG d’Air France-KLM a même indiqué lors de l’Assemblée Générale des actionnaires qu’il était près à se retirer totalement d’Alitalia dans l’éventualité où les intentions d’Etihad seraient hostiles – un changement d’attitude par rapport à ses déclarations précédentes, selon lesquelles il qualifiait la compagnie d’Abu Dhabi de « partenaire loyal« .

Etihad souhaiterait faire d’Alitalia un de ses chevaux de bataille dans la conquête du ciel Européen, après avoir déjà investi dans plusieurs transporteurs du « Vieux Continent », notamment Air Berlin, Air Serbia, Aer Lingus et Darwin Airlines rebaptisée Etihad Regional.

…….

> Plus sur le dossier Etihad – Alitalia

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire