Par mesure d’économie, Qantas envisage de supprimer les radeaux de sauvetage de certains avions

Boeing 737-400 de Qantas survolant la mer - © Qantas

Boeing 737-400 de Qantas survolant la mer – © Qantas

 

L’histoire fait grand bruit en Australie : la compagnie aérienne Qantas envisagerait de supprimer les radeaux de sauvetage sur certains de ses avions.

 

La mesure concernerait uniquement les Boeing 737 effectuant les liaisons domestiques et ne s’éloignant pas de plus de 400 Miles nautiques des côtes.

Selon certaines sources, ce sont 1 million de dollars Australiens par an qui pourraient être ainsi économisés, grâce à l’allègement des aéronefs qui consommeraient moins de carburant.

L’affaire a été révélée cette semaine par un sénateur Australien qui rapporte avoir été contacté en privé par des employés de la compagnie aérienne, inquiets du projet de leur employeur.

« Si un avion doit amerrir au large, chaque minute compte, et les économies sont une plaisanterie « ,

a ainsi écrit le sénateur Nick Xenophon, au Président de Qantas, Allan Joyce.

Beaucoup de bruit pour rien, tempête dans un verre d’eau ? La compagnie affirme qu’aucune décision n’a été prise à ce jour et que la mesure serait conforme à la réglementation de l’autorité de l’aviation civile Australienne (CASA), qui confirme que l’emport de radeaux de sauvetage n’est obligatoire que pour des liaisons comprenant plus de 400 Miles nautiques de vol au dessus de la mer.

La plupart des vols intérieurs Australiens ne rentrent pas dans cette catégorie et les opérations vers l’île de Tasmanie resteraient effectuées avec des avions équipés de radeaux de sauvetage, comme l’impose la réglementation.

« L’industrie aéronautique est l’un des secteurs les plus réglementés au monde. Qantas ne fera rien qui pourrait compromettre la sécurité ou les normes strictes de la CASA.

« Toute suggestion selon laquelle nous compromettrions la sécurité est fausse et alarmiste,« 

a déclaré Qantas dans un communiqué.

Au demeurant, d’autres compagnies du pays, telles que Virgin Australia, opèreraient déjà des appareils dépourvus de ces radeaux de sauvetage.

En début d’année, Qantas a annoncé la suppression de 5.000 emplois sur trois ans dans le cadre d’un programme d’économie de 2 milliards de dollars Australiens visant à lui faire trouver sa rentabilité.

…….

> Plus sur Qantas

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés