Nouveau plan de compétitivité d’Air France : les pilotes du SNPL disent: « sans nous »

© Air France

© Air France

 

Pour l’ « après Transform 2015 », Air France prépare un nouveau plan de compétitivité qui devrait demander de nouveaux efforts à ses personnels en échange de la reprise d’une stratégie de croissance : « sans nous« , disent les pilotes du syndicat SNPL Air France Alpa.

 

Avant même que les orientations et encore moins les détails de ce nouveau plan de compétitivité ne soient officiellement connus, le syndicat a fait savoir qu’il s’y opposerait.

Accusant les dirigeants d’Air France d’être des « marchands de rêve« , le SNPL voudrait placer ailleurs les priorités de l’entreprise :

 » Personne n’est dupe de ces communications destinées à s’attirer les faveurs de l’opinion et des marchés sans que les problèmes de fond ne soient traités. Sans même l’esquisse d’un plan stratégique cohérent pour l’ensemble des marques et pour toutes les activités, il est simpliste de faire croire que tout ira mieux grâce à un nouveau coup de rabot (égalitaire ?) ! « 

déclare le syndicat dans un communiqué paru vendredi soir, après l’annonce du prochain plan de compétitivité par le PDG d’Air France-KLM lors de l’Assemblée Générale du groupe qui s’est tenue à Paris le 20 Mai 2014.

Le plan devrait être présenté fin Juin 2014 mais il se dit en interne que les pilotes de l’ensemble des marques du groupe Franco-Néerlandais, Air France, KLM, Transavia et HOP!, pourraient être regroupés dans une seule entité pour offrir davantage de flexibilité à l’entreprise. Or les disparités de traitements entre les différentes filiales font craindre aux pilotes d’Air France que certains de leurs avantages puissent être supprimés.

Au delà de ces aspects salariaux, Air France-KLM chercherait aussi à rendre plus lisible son offre commerciale sur le court et moyen courrier, qui serait confié en bloc à sa filiale régionale HOP!, tandis que Transavia poursuivrait sa croissance vers une compagnie low-cost pan-européenne et qu’Air France se concentrerait sur le long-courrier (et à l’alimentation de son hub de Paris Charles de Gaulle) aux côtés de KLM.

Même ce dernier aspect ne suscite pas l’enthousiasme du syndicat qui considère que la compagnie Néerlandaise est privilégiée par rapport à Air France.

> Lire : Air France va décroître face à KLM, inquiétudes chez les pilotes (12/05/2014)

Alors que le groupe Air France-KLM retrouve progressivement un peu de rentabilité, le dialogue social risque d’être houleux au sein d’Air France dans les semaines à venir. Lors d’un scrutin interne à la compagnie en début de mois, les pilotes ont voté majoritairement pour le SPAF, un syndicat concurrent du SNPL, qui a dès lors a perdu son poste d’administrateur chez Air France. Le SNPL a annoncé devoir « tirer toutes les conclusions » de sa défaite face à son concurrent en général beaucoup moins conciliant que lui sur les orientations de la direction.

…….

> Plus sur Air France

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire