En Inde, hôtesses et stewards vont devoir surveiller leur poids

Equipage d'Air India - Photo : Air India

Equipage d’Air India – Photo : Air India

 

Les autorités Indiennes de l’aviation civile ont décidé de mettre le poids des personnels navigants sous surveillance. La révolte gronde parmi les équipages :  jusqu’à 600 hôtesses et stewards, principalement d’Air India, pourraient perdre leur place avec les nouvelles mesures.

 

Le Directorate General of Civil Aviation (DGCA) impose depuis la semaine dernière aux transporteurs Indiens une limite à l’indice de masse corporelle (IMC) de leur personnel navigant de cabine, pour les vols domestiques et internationaux.

Selon le régulateur, la mesure est destinée à assurer la sécurité des passagers, considérant que seuls des équipages en bonne santé et alertes sont capables de mener à bien les procédures d’urgence en cas de nécessité.

A défaut de correspondre aux normes étiquetées par la DGCA en matière d’IMC, les personnels concernés sont susceptibles d’être déclarés inaptes à leur fonction et interdits de vol.

Mesure « dingue » et « discriminatoire », considèrent les syndicats Indiens :

« Ces directives sont arbitraires et discriminatoires. Ils ne peuvent tout simplement pas se réveiller un beau matin et inventer des règles dingues en invoquant des raisons futiles,« 

dit le porte parole du syndicat All India Crew Association au journal Times of India, qui rappelle que jusqu’à présent, les équipages d’Air India ont parfaitement assuré leurs missions en l’absence de cette mesure.

Le syndicat conteste les nouvelles directives, et a écrit à la DGCA pour lui rappeler que celles-ci ne s’imposaient pas aux équipages.

Selon la DGCA, Un IMC normal pour les hommes varie entre 18 et 25; de 25 à 29,9 il indique un surpoids, tandis qu’au delà de 30, c’est obésité. Pour les femmes, un IMC normal se situe entre 18 et 22, tandis que 22 à 27 est considéré comme en surpoids et l’obésité commence au dessus de 27.

…….

> Plus sur l’aviation civile en Inde

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire