Ouverture du nouveau Terminal 3 de l’aéroport de Sao Paulo Guarulhos

Le nouveau Terminal 3 de Sao Paulo Guarulhos - © biselli + katchborian arquitetos

Le nouveau Terminal 3 de Sao Paulo Guarulhos – © biselli + katchborian arquitetos

 

Le nouveau Terminal 3 de l’aéroport de Sao Paulo est rentré en service dimanche 11 Mai 2014. Il aura coûté une fortune mais n’est toujours pas prêt pour l’Airbus A380.

 

Le nouveau complexe représente le plus lourd investissement consenti par le Brésil à la veille de l’ouverture de la Coupe du Monde de Football : d’un coût total dépassant 1 milliard d’euros, le T3 et ses 192.000 m2 doublent la superficie de l’aéroport international de Sao Paulo qui accueille les deux tiers des visiteurs étrangers entrant dans le pays.

A terme, 80% des vols internationaux de l’aéroport transiteront par les nouvelles installations de verre et d’acier qui entendent rivaliser avec les meilleures aérogares d’Asie et d’Europe.

C’est un Boeing 747-8i de Lufthansa en provenance de Francfort qui a « inauguré » le terminal. Lufthansa, SWISS international et la portugaise TAP sont trois premières compagnies à s’y installer mais seront progressivement rejointes par les autres transporteurs internationaux d’ici à Septembre 2014. Le T3 deviendra également le hub de la principale compagnie aérienne Brésilienne, TAM.

Boeing 747-8i de Lufthansa, 1er vol à l'arrivée au nouveau T3 de Sao Paulo Guarulhos - © Lufthansa

Boeing 747-8i de Lufthansa, 1er vol à l’arrivée au nouveau T3 de Sao Paulo Guarulhos – © Lufthansa

 

D’ici là, le nouveau terminal traitera 25% des 600.000 visiteurs étrangers qui arriveront au Brésil pour la Coupe du Monde de Football qui aura lieu du 12 Juin au 13 Juillet 2014.

Il était temps : les deux anciens terminaux étaient saturés, bondés et déficients. Il y a à encore trois mois, un black-out total a plongé pendant 20 minutes l’aéroport dans le chaos, empêchant tout décollage et atterrissage.

Conçu par le cabinet d’architecture Brésilien biselli + katchborian, le nouveau terminal fait la part belle au respect de l’environnement avec l’accent mis par exemple sur la lumière naturelle pour améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment ou encore des jardins intérieurs avec de la végétation indigène pour agrémenter l’expérience des passagers.

Privilégiant une circulation fluide des visiteurs, le nouveau complexe aura une capacité de 12 millions de passagers par an au cours de sa première phase d’exploitation et disposera de 20 passerelles télescopiques ainsi que de 34 postes au large sur deux aires de stationnement, permettant ainsi aux trois terminaux de l’aéroport de traiter ensemble jusqu’à 108 avions simultanément.

90 comptoirs d’enregistrement sont répartis en 3 zones distinctes de 30 postes chacun, sans compter les 18 comptoirs réservés aux passagers en transit. Les bagages à l’arrivée seront délivrés sur 7 tapis roulants.

Malgré ces lourds investissements, le premier aéroport Brésilien n’est pas toujours pas en mesure d’accueillir l‘Airbus A380 : ces pistes ne sont pas assez larges pour le super Jumbo et Air France a dû reporter sine die la mise en service de l’A380 vers Sao Paulo.

L’aéroport est opéré par un consortium international comprenant un groupe de gestion Sud-Américain d’infrastructures (grupo Invepar), le concessionnaires Sud-Africain Airport Company South Africa (ACSA) gérant notamment les aéroports de Johannesburg (Afrique du Sud) et Bombay (Inde) ainsi que l’opérateur historique Brésilien Infraero.

…….

Photos Croquis du nouveau Terminal 3 de l’aéroport de Sao Paulo Guarulhos

Cliquer sur image pour l’agrandir et accéder à la galerie

…….

> Plus sur l’aviation civile au Brésil

> Plus sur les nouveaux aéroports

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés