Tarbes – Lourdes accueille son premier Boeing 777 : le long-courrier peut-il faire des « miracles » pour l’aéroport ?

Boeing 777-200ER d'Omni Air Express atterrissant à Tarbes / Lourdes le 02 Mai 2014 -  © JACQUES PANAS / Spotter Aviation Pibracais

Boeing 777-200ER d’Omni Air Express atterrissant à Tarbes / Lourdes le 02 Mai 2014 – © JACQUES PANAS / Spotter Aviation Pibracais

 

L’aéroport de Tarbes / Lourdes / Pyrénées a reçu pour la première fois en fin de semaine dernière un Boeing 777-200ER sur son tarmac. La visite est bienvenue à un moment où la plateforme est en décroissance.

 

La journée du 2 mai restera marquée d’une pierre blanche pour l’aéroport qui recevait le plus gros appareil de son histoire débutée en 1948, un Boeing 777-200ER d’Omni Air Express assurant le vol OY299 en provenance de New York / Newark Liberty au terme d’un voyage d’un peu plus de 6 heures.

L’avion, l’un des deux exemplaires de ce type opéré par la compagnie charter américaine, est configuré pour recevoir 380 passagers en une classe unique.

 

Il était affrété par l’Ordre de Malte en pèlerinage à Lourdes, selon le quotidien local la Dépêche, qui précise que l’appareil reste sur l’aéroport jusqu’à Mardi où il remmènera les pèlerins de l’autre côté de l’Atlantique.

Reste à savoir si la venue du gros-porteur sera de bon augure pour le 24ème aéroport Français en termes de trafic, qui a accueilli l’année dernière 380.000 passagers – presque moitié moins qu’en 2008 – l’année du Jubilé – selon les chiffres la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC).

La décroissance s’est poursuivi en 2013 avec un recul de l’ordre de -5,8% par rapport à l’année précédente.

En cause la concurrence de l’aéroport voisin de Pau, distant de seulement une cinquantaine de kilomètres et lui en pleine croissance (+ 5,9% avec 644.000 passagers en 2013), mais aussi les difficultés à attirer de nouveaux vols charters pour les voyages religieux. Ceux-ci représentent pourtant jusqu’à 80% du trafic.

Pour y remédier, l’opérateur de l’aéroport envisage de développer l’activité des vols charters longs-courriers à l’image du vol d’Omni Air Express alors qu’aujourd’hui, 70% du trafic touristico-religieux de l’aéroport est originaire de 5 pays Européens (Italie, Irlande, Belgique, Royaume-Uni et Allemagne).

Parmi les continents ciblés (…), «l’Amérique du Sud voire l’Asie ont un sens car nous avons beaucoup de pèlerins en provenance de ces destinations-là»,

rapporte la Dépêche citant le directeur de l’aéroport.

…….

Crédit photo principale : Jacques Panas / Spotter Aviation Pibracais

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

2 thoughts on “Tarbes – Lourdes accueille son premier Boeing 777 : le long-courrier peut-il faire des « miracles » pour l’aéroport ?

  1. C’est une chose qui fait vivre l’économie de Lourdes. Trains de pèlerinage, avions…il me semble même qu’un 330 et un 767 s’y étaient posés peu avant.

Comments are closed.