Vol MH370 : Barack Obama promet d’en faire plus

Le Président des Etats-Unis Barack Obama, en visite officielle en Malaysie - © Ambassade des USA en Malaisie.

Le Président des Etats-Unis Barack Obama, en visite officielle en Malaysie – © Ambassade des USA en Malaisie.

 

Le Président des Etats-Unis Barack Obama s’est dit hier totalement déterminé à contribuer aux recherches du vol MH370 dans l’Océan Indien.

 

« Je peux vous dire les États-Unis sont absolument déterminés à fournir toutes les ressources et tous les actifs possibles »,

a déclaré Barack Obama hier dimanche 27 Avril lors d’une conférence de presse à Kuala Lumpur en Malaisie où il effectue une visite officielle, sans préciser toutefois la nature que pourrait prendre ce soutien dans l’avenir.

La Marine Américaine contribue déjà aux recherches de l’épave du Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines en fournissant le drone sous-marin Bluefin-21.

Ce robot équipé d’un sonar termine aujourd’hui sa 15ème et dernière mission à l’intérieur de la première zone des recherches sous-marines qu’il aura entièrement sondée, sans succès à cet instant.

Dès aujourd’hui lundi 28 Avril, Bluefin-21 commence donc à explorer les profondeurs océaniques « adjacentes à la zone privilégiée jusqu’à présent« , a indiqué le centre Australien de coordination des recherches.

Cette zone privilégiée a été calculée comme étant la plus probable pour situer l’épave du Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines. Elle consiste en un cercle d’un rayon de 10 kilomètres centré autour du point où a été détecté un signal acoustique sensé provenir de l’émetteur d’un des enregistreurs de vol de l’avion disparu.

L’insuccès de cette opération conduit à élargir le champ des investigations sous-marines mais un officiel Américain prévenait en fin de semaine dernière que ces recherches « pourraient durer des années« .

Dimanche, Barack Obama confirmait cette perspective en déclarant

« A l’évidence, nous ne connaissons pas tous les détails [sur la disparition du vol MH370], mais nous savons bien que si l’avion est effectivement tombé dans l’océan dans cette partie du monde, les efforts [pour le retrouver] seront longs et laborieux car c’est une zone très vaste. Cela va prendre un certain temps ».

Huit semaines après la disparition du vol Kuala Lumpur – Pékin de Malaysia Airlines avec 239 personnes à son bord, les autorités s’apprêtent à ré-éxaminer la situation pour envisager la suite des opérations.

Les autorités Australiennes ont indiqué samedi 26 Avril que les recherches sous-marines pourraient recourir à un équipement plus sophistiqué que le Bluefin-21.

La Marine Américaine ainsi que des sociétés pétrolières disposent de drones pouvant descendre plus profondément.

Les recherches aériennes destinées à retrouver des débris de l’appareil à la surface de l’océan Indien, restées elles aussi infructueuses, pourraient être remises en question dans les jours à venir.

Dimanche, elles ont été annulées en raison des mauvais conditions météorologiques prévalant sur zone.

…….

Zone des recherches le samedi 26 Avril 2014

Zone des recherches le samedi 26 Avril 2014 : en gris, les zones de recherches aériennes depuis le 28 Mars 2014 - En jaune hachuré, celles du 26 Avril 2014 - En rouge, la situation du drone sous-marin Bluefin 21.  © JAAC

Zone des recherches du vol MH370 : en gris, les zones de recherches aériennes depuis le 28 Mars 2014 – En jaune hachuré, celles du 26 Avril 2014 – En rouge, la situation du drone sous-marin Bluefin 21. © JAAC

…….

> Plus sur le vol MH370

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés