MH370 : les recherches vont rentrer dans une nouvelle phase

Les opérations de recherches du vol MH370 dans l'Océan Indien - ici un AP-3C Orion © Ministère Australien de la Défense.

Les opérations de recherches du vol MH370 dans l’Océan Indien – ici un AP-3C Orion © Ministère Australien de la Défense.

 

Alors qu’aucun nouveau signal acoustique n’a été détecté depuis six jours, les autorités Australiennes envisagent à présent de « descendre sous l’eau » à la recherche de l’épave du vol MH370.

 

Les recherches sous-marines vont bientôt débuter

L’absence de tout nouveau signal fait craindre que les émetteurs des boites noires du Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines ont cessé de fonctionner tandis que leur autonomie de 30 jours est maintenant largement expirée.

Du coup les recherches au moyen d’une sonde « détecteuse de ping » tractée depuis le navire Ocean Shield devraient cesser aujourd’hui 14 Avril, a indiqué Augus Houston, le commandant des autorités Australiennes.

Les opérations vont rentrer « dès que possible » dans une nouvelle phase avec le lancement du submersible Bluefin 21 équipé d’un sonar pour tenter de repérer l’épave métallique de l’appareil.

Pour l’heure, ces recherches resteront circonscrites à l’intérieur d’une zone de 40 km2 environ établie à partir des signaux détectés la semaine dernière. Par chance, la profondeur océanique à cet endroit ne dépasse pas 4.500 mètres, soit le rayon d’action maximal du submersible.

 

Les opérations de recherche de débris vont être reconsidérée

« Les chances de récupérer des matériaux en surface ont beaucoup diminué avec le temps« ,  a également indiqué Angus Houston, précisant que les différents pays participants aux recherches en surface vont être consultés pour déterminer l’avenir de ces opérations.

38 jours après leur début, celles-ci n’ont toujours rien donné : aucun des débris flottants à la surface de l’océan n’a été reconnu comme provenant de l’appareil disparu.

 

Cartes : zone des recherches du vol MH370 – 14 Avril 2014

Cliquer pour agrandir


 

Découverte d’une nappe d’hydrocarbure

Une toute nouvelle piste a été trouvée hier avec la découverte d’une nappe de pétrole située à environ 5,5 kilomètres de l’endroit estimé du crash du vol MH370 dans l’océan Indien.

Des prélèvements ont été effectués cette nuit et seront analysés pour déterminer s’ils peuvent provenir du vol MH370.

…….

> Plus sur la disparition du vol MH370

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés