TAP et GOL forment un partenariat. Quid d’Air France-KLM ?

GOL et TAP vont partager leurs codes

GOL et TAP vont partager leurs codes

GOL annonce avoir signé un accord de partage de codes avec TAP Portugal, contrevenant en apparence celui que GOL a signé avec le groupe Air France-KLM, sensé être « exclusif ».

 

L’accord révélé le 11 Avril 2014 porte sur un partage de codes et de programmes de fidélité entre les compagnies Brésilienne et Portugaise, aux termes duquel TAP apposera son code TP sur des vols intérieurs de GOL. Aucune précision n’a été donnée sur les destinations concernées.

En outre, les membres des programmes de fidélité Victoria de TAP et SMILES de GOL accumuleront ou pourront utiliser des Miles sur l’autre compagnie.

L’accord doit rentrer en vigueur dès le mois de Juin de cette année et reste soumis à l’approbation des autorités réglementaires.

Les synergies pourraient être nombreuses entre TAP qui dessert 12 destinations au Brésil avec 74 rotations hebdomadaires et GOL qui assure pour sa part 910 vols quotidiens vers 65 destinations dans 10 pays du continent Américain.

Annoncé comme étant limité aux seuls vols intérieurs de GOL, l’accord pourrait être étendu aux opérations transatlantiques, où les vols assurés par TAP entre le Brésil et le Portugal recevraient le code G3 de GOL, croit déjà savoir le journal Brésilien Ambitur.

 

Pourquoi Air France-KLM s’accommode-t-il de ce partenariat entre GOL et TAP

Cet accord entre GOL et TAP intervient moins de deux mois après celui – plus étendu – signé entre GOL et Air France-KLM le 19 Février dernier, pourtant qualifié d’ « exclusif ».

> Lire : Air France-KLM rentre au capital de la low-cost Brésilienne Gol (20/02/2014)

Selon nos informations, le groupe Franco-Néerlandais se serait accommodé d’une dérogation au principe d’exclusivité sans trop de difficulté.

Au moment où Air France-KLM signait son accord avec GOL, celle-ci était déjà en négociations avancées avec TAP et n’aurait pas accepté de signer avec Air France-KLM si elle avait dû renoncer à un accord avec la compagnie Portugaise.

Au surplus, Air France-KLM et TAP sont déjà les deux leaders sur le marché Europe – Brésil, avec respectivement 20% et 27% des capacités en sièges (sur les 20% d’Air France-KLM, 14% reviennent à Air France, 6% à KLM). Mais TAP n’est pas le principal concurrent d’Air France-KLM à l’échelle mondiale.

En revanche, l’accord « exclusif » entre GOL et Air France-KLM, même assorti d’une exception pour TAP, barre la route au principal concurrent Européen du groupe Franco-Néerlandais, le groupe Lufthansa.

Si Lufthansa veut maintenant pénétrer le marché intérieur Brésilien, il n’aura plus le choix qu’entre Avianca Brazil ou Azul, deux compagnies bien moins développées que GOL.

GOL n’est membre d’aucune alliance mais a conclu toute une série d’accords stratégiques avec des compagnies membres de Skyteam, dont Air France-KLM qui détient 1,5% de son capital, Delta Air Lines qui en détient 6% et Aerolineas Argentinas qui collabore sur les liaisons Argentine – Brésil.

TAP, comme Lufthansa, est membre de Star Alliance.

La première compagnie Brésilienne, TAM, a quitté Star Alliance pour rejoindre oneworld le 31 Mars 2014, re-dessinant ainsi la configuration du marché latino-américain.

Selon certaines sources, GOL s’apprêterait maintenant à signer un partenariat avec la compagnie Etihad Airways d’Abu Dhabi, alliée stratégique du groupe Air France-KLM.

Au Brésil, on aime bien la samba.

…….

> Plus sur TAP Portugal

> Plus sur GOL

> Plus sur le groupe Air France-KLM

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

TAP est membre de Star Alliance, aux côté de Lufthansa et United Airlines, tandis que GOL n’est aligné sur aucune alliance mondiale, bien que Delta Air Lines et le groupe Air France-KLM, tous deux membres de Skyteam, soient rentrés à son capital à hauteur de 7,5%..

 

 

 

Première low-cost d’Amérique Latine, GOL est le deuxième opérateur sur le marché domestique Brésilien, avec une part de marché très proche du premier, TAM. Le Brésil représente le troisième marché intérieur mondial en termes de passagers transportés, après les Etats-Unis et la Chine.

De son côté, la Portugaise TAP est la première compagnie aérienne sur le marché Europe – Brésil, en continuelle expansion.