L’épave du vol MH370 pourrait être localisée d’un jour à l’autre

Localisation des signaux acoustiques reçus par l'Ocean Shield - 09 Avril 2014 - © JAAC

Localisation des signaux acoustiques reçus par l’Ocean Shield – 09 Avril 2014 – © JAAC


 

De nouveaux signaux et des analyses affinées rendent crédible l’espoir de localiser enfin l’épave du vol MH370, 33 jours après sa disparition.

 

La localisation des signaux se précise

Après ceux de ce week-end, deux nouveaux signaux ont été détectés à partir du navire Australien Ocean Shield mardi après-midi puis la nuit dernière.

Au total, ce sont donc quatre détections acoustiques qui ont été réalisées :

  1. Samedi 5 Avril 16h45 (heure locale) pendant 2 heures et 20 minutes
  2. Samedi 5 Avril 21h27 (heure locale) pendant 13 minutes
  3. Mardi 8 Avril 16h27 pendant 5 minutes et 32 secondes
  4. Mardi 8 Avril 22h17 pendant 7 minutes environ.

Leur localisation est portée sur la carte ci-dessus, présentée par les autorités en charge des recherches dans l’océan Indien Sud, aujourd’hui mercredi 09 Avril 2014.

Celles-ci peuvent maintenant envisager d’approfondir les recherches sous-marines afin de localiser précisément l’épave du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu avec 239 passagers et membres d’équipage à son bord le 08 Mars dernier.

« Nous sommes proches de faire descendre le submersible autonome pour collecter des images révélatrices de certaines parties de l’épave (…). Je pense que nous cherchons au bon endroit « ,

 

a estimé le responsable des opérations Angus Houston lors d’une conférence de presse aujourd’hui, avant de prévenir :

«Nous avons besoin d’un contact visuel avec l’épave. (…) Nous avons besoin de point d’un départ le plus précis possible avant de faire descendre le submersible ».

> Lire aussi : Boites noires du vol MH370 : la profondeur du problème (09/04/2014)

L’Ocean Shield poursuit ses recherches aujourd’hui, afin de définir une zone-cible la plus réduite possible avant de lancer le submersible Bluefin 21 qui effectuera les repérages vidéos. Détecter de nouveaux signaux aideraient aux calculs de triangulation qui seuls peuvent préciser la position des émetteurs installés dans les boites noires.

Le temps presse cependant : la durée de vie certifiée de leurs batteries est déjà expirée. Leur signal perd en intensité chaque jour comme le montre les temps de plus en plus courts pendants lesquels ils ont été détectés depuis samedi dernier.

D’autres défis attendent les enquêteurs, comme la vase qui, à ces profondeurs, peut recouvrir rapidement les corps posés sur le fond océanique, compliquant l’identification visuelle mais aussi acoustique des objets.

 

L’origine des signaux est désormais certaine

Les enquêteurs n’ont plus aucun doute sur l’origine des signaux qu’ils ont détectés.

Ceux-ci ont été analysés dès ce week-end comme étant compatibles avec ceux que peuvent émettre les enregistreurs de vol du Boeing 777 de Malaysia Airlines.

Après de nouvelles analyses, il est à présent exclu que des éléments naturels comme les baleines ou les mouvements sismiques soient à l’origine de ce qui a été enregistré.

Représentation des ondes électroniques captées qui pourraient provenir des boites noires du vol MH370 - © Forces Australiennes

Représentation des ondes électroniques captées ce week-end, qui pourraient provenir des boites noires du vol MH370 – © Forces Australiennes

Source

 
…….

Annexe : Zone des recherches du vol MH370 le 09 Avril 2014

Zone des recherches du vol MH370 le 09 Avril 2014 - © JACC

Zone des recherches du vol MH370 le 09 Avril 2014 – © JACC

…….

> Lire notre dossier spécial sur le vol MH370

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

3 commentaires sur “L’épave du vol MH370 pourrait être localisée d’un jour à l’autre

Laissez un commentaire