Airbus révèle les cabines et les équipements de l’A350 XWB [Photos]

Airbus A350 XWB - MSN002 : cabine Economie - © Airbus

Airbus A350 XWB – MSN002 : cabine Economie – © Airbus


 

Airbus révèle l’intérieur des cabines de son dernier-né, l’A350XWB. Selon l’avionneur, les aménagements des cabines de la classe Affaires et de la classe Economie positionnent le nouvel avion comme une référence dans sa catégorie.

 

C’est depuis le site d’Airbus à Hambourg que les nouvelles cabines ont été dévoilées aujourd’hui 7 Avril 2014. Il s’agit des aménagements intérieurs du prototype MSN002 qui sert  aux essais en vol nécessaires à la certification de l’appareil.

Airbus A350 XWB-MSN2

Airbus A350 XWB-MSN2

Le MSN002, qui a effectué son vol inaugural le 26 Février dernier, est le premier exemplaire de l’A350 XWB à recevoir une cabine aménagée.

Depuis, des essais intensifs sur les différents aménagements ont été réalisés pendant deux semaines dans le courant du mois de Mars au centre de Hambourg où sont situées les équipes en charge des recherches et du développement.

De nouveaux tests attendent le MSN002, comme les « vols longs préliminaires » emmenant des passagers réels (en général des employés d’Airbus), ainsi que des mises à l’épreuve de la cabine par temps froid et par temps chaud pour valider notamment les installations du programme de divertissement en vol (IFE).

Un second prototype, le MSN005, sera également équipé de tels aménagements. Sa mission consistera essentiellement à effectuer des vols en conditions réelles autour du globe vers les principales destinations que l’appareil est destiné à servir.

Les photos publiées en annexe 1 montrent les aménagements de la partie des cabines de l’A350 XWB réservées aux tests.

 

La largeur des sièges en classe Economie devient un enjeu

Pour Airbus, le développement des cabines de l’A350 XWB constitue un enjeu de taille : l’avionneur Européen entend positionner ses appareils comme les références du marché en termes de confort et d’agrément pour les passagers.

Plus tôt cette année, Airbus a insisté sur la nécessité de ne pas descendre en-dessous d’une largeur de 18 pouces (environ 46 centimètres) pour la largeur des sièges en classe Economie. Une philosophie à laquelle répond déjà son super Jumbo, l’A380.

Dans cette classe de voyage, la cabine de l’A350 XWB, à fuselage extra large (eXtra Wide Body) autorise aussi l’installation de sièges de 18 pouces, en rangées de 3 x 3 sièges, soit 9 sièges de front, comme le montrent les photos publiées ici en annexe 2.

Dans une configuration similaire, le Boeing 787 « Dreamliner », concurrent de l’A350 XWB, offre des sièges d’une largeur maximale de 17,3 ou 17,5 pouces, en raison d’un fuselage plus étroit (215 pouces pour le 787 contre 221 pour l’A350 XWB, soit 5,46 mètres contre 5,61 mètres).

De façon assez intéressante, Airbus a retenu pour la classe Affaires de son exemplaire de démonstration une configuration en 1-2-1, soit seulement 4 sièges de front.

Adoptée notamment par Air France pour sa nouvelle classe Business qui sera installée à partir de cet été sur ces flotte actuelle d’appareils longs-courriers, cette disposition tend à devenir la norme pour la classe avant : elle offre l’avantage d’offrir un accès direct à l’allée depuis chaque siège, répondant à une demande de plus en forte de la part des passagers haute-contribution pour cet élément de confort et d’intimité.

Mais l’argument commercial qui consiste pour Airbus à présenter des sièges plus larges pour le confort des passagers se transforme aussi en argument financier auprès des compagnies aériennes clientes :

« Le confort des passagers est un facteur de différenciation de plus en plus important dans l’industrie du transport aérien, et devient un même facteur déterminant et fondamental dans le choix des passagers ainsi que pour la réussite des compagnies aériennes »

note Chris Emerson, vice-président du marketing chez Airbus, avant d’ajouter :

« L’A350 XWB est le seul avion de sa catégorie à offrir véritablement un confort sans compromis, tout en fournissant aux compagnies aériennes des coûts d’exploitation hors pair, la flexibilité et l’efficacité énergétique « .

Il n’est pas sûr pour autant que les compagnies aériennes suivent la philosophie d’Airbus : de son propre aveu, certaines compagnies clientes ont déjà opté pour des cabines haute-densité à 10 sièges de front (en rangées de 3-4-3) pour leurs futurs A350 XWB.

Les innovations de ce modèle ne s’arrêtent pas à la largeur des sièges : la cabine sera illuminée par des LED à 16,7 millions de couleurs pour des « ambiances et scénarios personnalisés », indique l’avionneur, qui offrira également aux compagnies aériennes différentes options pour l’aménagement des galleys (offices).

Un autre enjeu du transport aérien de demain est le système de divertissement à bord (IFE), souvent transformé en argument de vente par les compagnies aériennes auprès de leurs clients pour les vols longs-courriers.

L’Airbus A350 offrira un IFE de quatrième génération avec des écrans haute-définition. Les encombrants boitiers électroniques seront « intelligemment intégré dans le plancher plat de l’appareil, sous le siège, libérant ainsi plus d’espace personnel« , indique l’avionneur dans son communiqué.

La sensation d’espace à bord sera également augmentée par les parois presque verticales de l’appareil.

Les compartiments à bagages, de grande dimensions, viendront répondre à la demande croissante pour des bagages à mains toujours plus encombrants, dit Airbus.

A fin Mars 2014, Airbus enregistrait 812 commandes émanant de 39 clients en faveur de l’A350 XWB.

…….

Annexe 1 : Cabine d’essais de l’Airbus A350 XWB

…….

Annexe 2 : Cabine de l’Airbus A350 XWB – version passagers

…….

> Plus sur l’Airbus A350 XWB

> Plus sur Airbus

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés