République Dominicaine : les pilotes Français interrompent leur boycott

Arrivée sur l'aéroport de Punta Cana en République Dominicaine. - © Punta Cana Airport

Arrivée sur l’aéroport de Punta Cana en République Dominicaine. – © Punta Cana Airport


 

Le Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL) a annoncé hier 3 Avril 2014 suspendre le boycott mis en place le 25 Février dernier, demandant aux pilotes Français de ne plus assurer les vols vers la République dominicaine.

 

Cette décision du SNPL faisait suite à l’emprisonnement jugé arbitraire de deux pilotes de ligne près de Punta Cana et ce depuis plus d’un an.

Dans ce dossier baptisé ironiquement par la presse « Air Cocaïne », des « avancées significatives » ont été obtenues selon le principal syndicat Français de pilotes de ligne, justifiant un apaisement de la situation :

Les actions que nous avons entreprises envers l’IFALPA (International Federation of Air Line Pilots’ Associations) qui représente plus de 100 000 pilotes dans le monde entier ont abouti (fait exceptionnel) à placer la République dominicaine sous le statut d’état en « déficience critique » en termes de sûreté.

Ce travail des organisations de pilotes ainsi que celui mené au plus haut niveau de l’Etat français ont permis d’obtenir des avancées significatives dans le dossier.

L’instruction qui avait été transférée vers le tribunal de Saint-Domingue a progressé rapidement, une date d’audience est prévue le 25 avril, date à laquelle la justice dominicaine s’est engagée à statuer à la fois sur une remise en liberté conditionnelle et sur le fond de l’affaire,

 

précise le communiqué du SNPL, qui note au demeurant que ce boycott a été suivi par de nombreux pilotes : certaines compagnies aériennes ont été amenées à réaménager  leur programme en diminuant de façon importante le nombre de vols vers la République dominicaine.

> Lire : Pourquoi Air France, Corsair et XL Airways risquent de ne plus voler vers la République Dominicaine (25/02/2014)

Mais après la suspension de ce boycott, le SNPL reste vigilant et prévient :

« Si ces avancées significatives ne devaient pas se concrétiser, d’autres actions seraient rapidement entreprises ».

…….

> Lire plus sur le transport aérien en République Dominicaine

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés