Pourquoi ANA a panaché sa commande de 70 appareils entre Airbus et Boeing

Représentation d'un Boeing 777-9X d'ANA © Boeing

Représentation d’un Boeing 777-9X d’ANA © Boeing

 

ANA, première compagnie aérienne du Japon, a annoncé hier 27 Mars 2014 une commande de 70 appareils répartis entre les deux principaux constructeurs aéronautiques. Sa décision répond à une certaine logique.

 

Airbus et Boeing se partagent une commande de 70 exemplaires, d’une valeur globale de 1.700 milliards de yen (12 milliards d’Euros), portant sur 5 types d’appareils différents.

Pour ANA, il s’agit de la plus importante commande de son histoire, en termes de valeur comme en termes de nombre d’appareils commandés.

De son côté, Airbus place 30 mono-couloirs de la famille A320neo. Un an après la commande « historique » de Japan Airlines portant sur 31 A350 XWB, le constructeur Européen réalise une nouvelle percée au Japon, traditionnellement chasse gardée de son concurrent Américain.

Pourtant, Boeing peut garder la tête haute en s’arrogeant la part du lion dans cette nouvelle commande, avec 40 exemplaires de gros porteurs, 787, 777 et 777X.

ANA est cliente de Boeing depuis plus de 50 ans.

Bref, le renouvellement de la flotte d’ANA a de quoi satisfaire tout le monde. La décision de la compagnie aérienne n’a cependant rien de politique : elle répond à une stricte logique économique.

 

40 gros-porteurs chez Boeing

Concernant les gros-porteurs, ANA acquière 20 Boeing 777-9X pour remplacer ses B777-300ER à partir de 2021 ainsi que 6 Boeing 777-300ER supplémentaires à recevoir comme solution intérimaire en 2018 et 2019. La commande de 14 Boeing 787-9 en plus de ceux déjà commandés fera d’ANA le plus important opérateur au monde du 787 avec 80 exemplaires (36 B787-8 et 44 B787-9).

En définitive, ANA rationalise la structure de sa flotte long-courrier avec tous les avantages qui en découlent : économies d’échelle et flexibilité notamment. Son parc aérien comptera 3 modèles au début de la prochaine décennie contre 6 aujourd’hui : les 777-9X remplaceront les 777-300ER, les 787-8 et 787-9 tous les autres types actuellement en exploitation : 777-200, 777-200ER, 777-300, 767-300, 767-300ER.

Contrairement à sa rivale Japan Air Lines, ANA a donc opté pour le 777-9X contre l’A350-1000. Le gros porteur de Boeing serait mieux adapté aux besoins d’ANA, selon le site Américain Airchive qui a mené une analyse comparative des deux modèles. Outre une capacité d’emport de 45 passagers supplémentaires par rapport à son concurrent d’Airbus dans la configuration typique d’ANA en trois classes de voyage, le 777-9 aurait un avantage en termes de coût par siège-kilomètre disponible (CASK) de 4,4% contre l’A350-1000 sur une mission de 5.500 Miles nautiques (10.200 kilomètres environ).

 

30 mono-couloirs chez Airbus

Pour les appareils mono-couloirs destinés aux opérations régionales de la compagnie, ANA a porté son choix sur la famille A320neo d’Airbus, avec une commande comprenant 30 exemplaires répartis en 23 A321neo livrables à partir de 2017 et 7 A320neo livrables dès 2016. Ces appareils seront motorisés par les PurePower PW1100G-JM de Pratt & Whitney.

Représentation d'un Airbus A320neo d'ANA - © Airbus

Représentation d’un Airbus A320neo d’ANA – © Airbus

 

A l’unité près, cette commande permettra de remplacer les A320ceo ainsi que les B737-500 de l’actuelle génération. La flotte moyen-courrier d’ANA comprend aussi 27 737-800 NG plus récents, dont 3 restants à être livrés d’ici à 2014. Une commande complémentaire avant la fin de la décennie n’est donc pas à exclure.

Pourtant, le carnet de commande d’ANA comprend également 15 Mitsubishi MRJ-15 dont la date de livraison est fixée à présent 2017 après plusieurs reports. A l’origine, ces appareils étaient destinés à remplacer les B737-500. Certains observateurs au Japon croient savoir qu’ANA conserverait ses MRJ-15 pour sa propre flotte et destinerait les 7 A320neo à sa filiale low-cost Vanilla Air.

 

A l’exception des 777-9X, tous les appareils commandés par ANA hier auront intégré la flotte avant 2020, date de l’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo pendant lesquels le Japon attend 20 millions de visiteurs étrangers.

…….

> Plus sur ANA

> Plus sur Airbus

> Plus sur Boeing

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés