Vol MH370 : des débris repérés au large de l’Australie, une piste crédible

Un pilote des RAAF Australiennes aux commandes d'un AP-3C Orion à la recherche des débris du vol MH370 (20/03/2014) © RAAF

Un pilote des RAAF Australiennes aux commandes d’un AP-3C Orion à la recherche des débris du vol MH370 (20/03/2014) © RAAF

Des débris flottant dans l’océan Indien au large de l’Australie ont été repérés par satellite : « notre meilleure piste », selon le Premier ministre Australien.

 

A 15h30 ce jeudi 20 Mars (05h30 heure de Paris), l’AMSA (autorité Australienne chargée de la surveillance maritime) a annoncé avoir reçu des images satellites indiquant la présence de débris pouvant provenir du Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines disparu avec ses 239 passagers depuis 12 jours.

Le plus important de ces débris mesure 24 mètres de long, une taille cohérente avec les dimensions de l’appareil. Un second débris de 5 mètres de long a également été identifié sur les images satellitaires, que l’AMSA qualifie de floues. Les objets flottent entre deux eaux.

 

Images satellitaires

Cliquer pour agrandir 

 

Localisation

Les débris ont été identifiés à proximité de la zone des recherches aériennes d’hier 19 Mars, à environ 150 kilomètres plus au Sud.

Il est à noter que l’AMSA rend publiques ces images quatre jours après qu’elles ont été prises par satellite (la date figure dans le coin supérieur gauche). Les vents dominants et les courants dans la région expliquent la dérive des débris par rapport à la zone initiale des recherches.

Pour justifier le délai intervenu entre leur prise de vue et leur publication, les autorités affirment que ces images avaient besoin d’être analysées.

Il est vraisemblable qu’elles ont aussi cherché à se rendre sur place avant quiconque et surtout d’éventuels « collectionneurs de souvenirs ».

Aujourd’hui, les forces Australiennes, Néo-Zéandaises et Américaines sont redéployées sur une zone beaucoup plus réduite, autour des débris identifiés par satellite.


 

Forces déployées

Consécutivement à ces informations, quatre appareils ont été envoyés sur zone, à environ 2.350 kilomètres au Sud-Ouest de Perth : un AP-3C Orion de l’armée de l’air Australienne (photo principale, ci-dessus), un autre Orion Néo-Zéalandais et deux P8 Poseidon de la Marine Américaine.

Arrivé sur place, l’un des deux P8 a repéré sur son radar de nombreux objets, selon la chaîne ABC.

Un Hercules C-130 a été dépêché par l’armée de l’air Australienne, avec pour mission de lancer des bouées marqueuses. Celles-ci permettront non seulement de repérer la zone, mais également de modéliser la dérive induite par les courants.

Un navire de la marine marchande a accepté de se dérouter pour se joindre aux opérations de recherche.

Le HMA Success de la marine Australienne est également en route, mais ne parviendra sur zone que dans deux jours en raison de l’éloignement. Ce navire est équipé pour la récupération des débris s’il s’avérait que ceux-ci proviennent bien du vol MH370.

 

Conditions Météorologiques

Selon l’AMSA, les conditions météorologiques sont modérées, la visibilité faible.

La zone est située dans les Quarantièmes Rugissants (entre les 40e et 50e parallèles dans l’hémisphère Sud), marqués par une mer formée et des vents forts de secteur Ouest.

 

Malgré cette nouvelle piste crédible, les autorités Australiennes restent prudentes, jusqu’à la reconnaissance visuelle de ces objets.

…….

> Plus sur le vol MH370

…….

 

Annexes :

1. Carte

Zone des recherches sur les deux arcs Nord et Sud et localisation des débris identifiés le 20/03/2014

Zone des recherches sur les deux arcs Nord et Sud et localisation des débris identifiés le 20/03/2014

 
 
2. Vidéo de la conférence de presse de l’AMSA du 20/03/2014

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=z8RrUFXgOTQ]

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

…….

Laissez un commentaire