Cathay Pacific et Qatar Airways annoncent un « partenariat stratégique ». L’est-il vraiment ?

Qatar Airways et cathay Pacific annoncent un partenariat stratégique

Qatar Airways et cathay Pacific annoncent un partenariat stratégique

Cathay Pacific et Qatar Airways ont annoncé hier 25 Février 2014 un partenariat stratégique. Partenariat certes, mais stratégique ?

Prenant effet au 30 Mars 2014, l’accord signé entre les deux compagnies membres de l’alliance oneworld concerne la liaison Doha – Hong Kong.

Chacune des deux compagnies exploitera une fréquence quotidienne entre les deux villes, en partage de code avec l’autre, selon les horaires suivants :

Route

Numéro de vol Départ Arrivée

fréquence

HKG – DOH

QR815 / CX 9201 01h30 05h40 Quotidien

HKG-DOH

CX645 / QR 5800

18h40 22h50

Quotidien

DOH-HKG

CX640 / QR 5801 01h45 14h40

Quotidien

DOH-HKG

QR816 / CX 9200 07h40 20h50

Quotidien

Qatar Airways et Cathay Pacific précisent que leurs programmes de fidélisation sont harmonisés et permettent d’accumuler ou dépenser des miles indifféremment sur l’une ou l’autre compagnie, de même que les politiques d’accès aux salons Affaires dans les deux aéroports.

Sans aucun doute les clients de chacune des compagnies, auréolées de 5 étoiles, la note maximale chez Skytrax (le « guide Michelin » des compagnies aériennes), apprécieront le luxe des installations à chaque extrémité de la ligne ainsi que les autres avantages offerts (embarquement prioritaire, bagages supplémentaires autorisés, etc.).

Mais cela suffit-il pour qualifier ce partenariat de stratégique ?

A l’heure actuelle, Qatar Airways exploite la ligne à raison de deux liaisons quotidiennes effectuées en Airbus A330-200 bi-classe (24 sièges en classe Affaires, 236 sièges en classe Economique).

Elle cède donc une de ses deux fréquences à Cathay Pacific, qui déploiera sur cette route, nouvelle pour elle, un Airbus A330-300 tri-classe (39 sièges en classe Affaires, 28 en Premium Economy et 215 en classe Economy).

L’augmentation des capacités n’est donc pas significative.

Surtout, cet accord de partage de codes aura une portée limitée puisque restreint à la seule route Doha-Hong Kong.

Il en aurait été tout autrement si le partenariat était étendu par exemple au réseau Est-Africain de Qatar Airways ou à celui de Cathay Pacific vers la région Asie-Pacifique.

Il s’agit peut-être d’un développement à venir mais, en l’état, cet accord, pourtant qualifié de stratégique, n’aura que peu d’impact sur la physionomie du transport aérien mondial. Pour les clients Européens des deux compagnies, il n’offre d’ailleurs qu’un intérêt très limité.

En revanche, les deux transporteurs y trouvent leur compte : Qatar Airways libère ainsi un appareil, utile pour ouvrir une nouvelle destination ou pour renforcer la fréquence sur une autre déjà servie, et Cathay Pacific rationalise dans des conditions optimales sa desserte du Moyen-Orient

Pour les deux transporteurs, l’accord est également porteur de nombreuses perspectives de développement si là est leur souhait.

Enfin, ceux qui ont prédit l’éclatement des alliances mondiales avec la montée en puissance des compagnies du Golfe vont devoir changer leur fusil d’épaule : Qatar Airways « joue à fond » la carte oneworld, à laquelle elle vient juste d’adhérer, et se montre à cet égard bien plus loyale que l’Australienne Qantas au sein de la même alliance ou que Singapore Airlines chez Star Alliance.

…….

> Lire plus sur Cathay Pacific

> Lire plus sur Qatar Airways

> Lire plus sur la desserte de Hong Kong

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés.

Laissez un commentaire