Etihad – Alitalia : l’UE promet des discussions « longues et difficiles »

© Alitalia

© Alitalia

Le Commissaire Européen à la concurrence promet à Alitalia que les négociations avec lui seront « longues et difficiles » : en cause, l’intervention d’entreprises publiques dans le plan de sauvetage de la compagnie Italienne en difficulté.

Joaquin Almunia s’exprimait depuis Bruxelles lors d’une conférence de presse jeudi dernier, le 20 Février 2014. 

« Alitalia est un cas de restructuration d’entreprise avec la participation d’investisseurs publics et privés. Des négociations longues et difficiles seront nécessaires au sujet du plan de restructuration et des conditions dans lesquelles s’effectuent les nouveaux investissements pour l’avenir d’Alitalia »,

a prévenu le commissaire, visant la Poste Italienne, entreprise publique, entrée à hauteur de 19,48% dans le capital d’Alitalia en Décembre 2013, ainsi qu’Etihad, également contrôlée à 100% par les Autorités d’Abu Dhabi. Etihad serait prête à prendre une participation de 40 à 49% dans la compagnie Italienne.

Les protestations de Lufthansa, mais d’aussi IAG (British Airways/iberia/Vueling) semblent avoir trouvé une oreille attentive du côté de Bruxelles.

> Lire : Lufthansa réclame une intervention de l’UE dans le dossier Etihad – Alitalia (04/02/2014)

> Lire : Etihad – Alitalia : pourquoi Lufthansa a raison de s’inquiéter (08/02/2014)

La donne politique pourrait encore compliquer davantage le dossier : 

Nous parlions avec le gouvernement Letta. A présent, nous attendons de voir qui sera notre interlocuteur dans le gouvernement Renzi, pour relancer les contacts et poursuivre le dialogue.

Le dossier Alitalia est loin d’être clos. 

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire