Air France-KLM rentre au capital de la low-cost Brésilienne Gol

Air France rentre au capital de GOL

Air France rentre au capital de GOL

Air France-KLM a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi avoir signé un partenariat stratégique avec Gol Linhas Aéreas Inteligentes et rentrer dans son capital. Bien que limitée, la prise de participation renforce la présence du groupe Franco-Néerlandais en Amérique Latine.

Air France-KLM et la low-cost Brésilienne GOL ont conclu hier le 19 février 2014 un partenariat qualifié de « stratégique », selon lequel le groupe franco-Néerlandais investira 100 millions de dollars US (73 millions d’euros) dans la compagnie GOL. Cet investissement comprendra la souscription d’actions de GOL pour un montant de 52 millions de dollars US (37 millions d’euros), représentant 1.5% du capital de l’entreprise. La transaction reste soumise à l’approbation des autorités de la concurrence.

Ce partenariat « exclusif de long terme » renforcera la coopération commerciale des deux compagnies entre le Brésil et l’Europe. Surtout, Air France-KLM conforte sa présence sur le premier marché d’Amérique Latine.

« Ce nouvel accord signé aujourd’hui s’inscrit dans la stratégie d’Air France-KLM visant à renforcer sa position de leader au Brésil et en Amérique Latine »,

déclare le PDG du groupe, Alexandre de Juniac, qui souligne également la croissance du trafic affaires et loisirs dans le pays qui accueillera la Coupe du Monde de football cet été ainsi que les jeux Olympiques de 2016.

Cette collaboration s’inscrit dans notre stratégie visant à établir des partenariats solides et sur le long-terme dans les régions à fort potentiel.

Depuis 2009, Air France-KLM et GOL sont engagés dans un accord de partage de codes qui permet à Air France et KLM de proposer à leurs clients 28 destinations brésiliennes supplémentaires*, via Rio de Janeiro et Sao Paulo, en apposant leurs codes sur les vols exploités par GOL.

A partir de la saison été 2014, Air France et KLM augmenteront leur offre de vols en proposant 41 fréquences hebdomadaires vers le Brésil depuis leurs hubs de Paris-Charles de Gaulle et Amsterdam-Schiphol. Après Sao Paulo et Rio de Janeiro, Air France proposera dès le 31 mars 2014 une nouvelle fréquence vers Brasilia opérée en Boeing 777-200ER de 309 sièges, à raison de 3 vols par semaine.

L’ouverture par Air France de la route vers Brasilia, l’un des hubs de GOL, permettra de porter le nombre de correspondances sur le réseau de la compagnie Brésilienne à plus de 50 destinations.

De la même manière, GOL apposera son code « G3 » sur les vols d’Air France et de KLM entre l’Europe et le Brésil, venant ainsi renforcer le réseau du groupe. Air France entend prochainement exploiter des liaisons régulières entre Paris-Charles de Gaulle et Sao Paulo en Airbus A380 dès que l’aéroport recevra les autorisations nécessaires des autorités.

> Lire aussi : Air France : pas d’A380 sur Sao Paulo en 2014 ? (11/02/2014)

L’accord prévoit aussi une coopération renforcée dans le domaine de la maintenance aéronautique, notamment sur les moteurs et APU, les équipements avions ainsi que les révisions.

Depuis sa création en 2001, GOL est devenu un des principaux acteurs en Amérique du Sud, avec près de 33 % du marché intérieur brésilien et 10% du marché international, selon l’autorité de l’aviation civile Brésilienne (ANAC). Elle se range au deuxième rang des compagnies Brésilienne derrière TAM. De façon plus anecdotique, elle est également propriétaire de la marque Varig.

GOL exploite une flotte composée de 141 Boeing 737NG desservant un large réseau domestique de 51 destinations au Brésil ainsi que 10 pays à travers l’Amérique Centrale et du Sud. GOL détient aussi une position leader dans les principaux aéroports brésiliens.

Elle vient tout juste d’approfondir son accord de partage de code avec Aerolineas Argentinas qui prendra effet le mois prochain.

Surtout, le groupe Air France-KLM retrouvera au tour de table du transporteur Brésilien son allié Américain, la compagnie Delta Air Lines, qui détient aussi une participation minoritaire de l’ordre de 3%.

Bien que Delta, Aerolineas Argentinas et Air France-KLM, devenus ses principaux partenaires, fassent tous les trois partie de Skyteam, GOL exclut pour l’instant tout adhésion à l’alliance.

En revanche, Etihad, qui regarde vers le marché Sud-Américain, pourrait à son tour approfondir son accord avec GOL, aboutissement logique du partenariat interligne déjà existant entre les deux compagnies.

Tout laissait penser que la fusion en 2012 de la Chilienne LAN et de la Brésilienne TAM provoquerait une onde de choc résultant en un mouvement de consolidation sur le marché aérien Sud-Américain. On commence à en voir les prémices. Grâce aux accords signés avec avec Aerolineas Argentinas et Air France-KLM, GOL se donne les moyens de rivaliser avecTAM.

…….

* Liste des 28 destinations brésiliennes sur lesquelles Air France-KLM appose déjà ses codes :

Aracaju – Belem – Belo Horizonte – Brasilia – Campina Grande – Campo Grande – Cuiaba – Curitiba – Florianópolis – Fortaleza – Foz do Iguaçu – Goiania – João Pessoa – Londrina – Macapa – Maceio – Manaus – Maringá – Natal – Navegantes – Porto Alegre – Porto Seguro – Recife – Salvador – Santarem – São Luiz -Teresina – Vitoria

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Un commentaire sur “Air France-KLM rentre au capital de la low-cost Brésilienne Gol

  1. Très bon article de fond résumant bien l’enjeu que représente l’Amérique du Sud en plein essor économique pour le Groupe AIR FRANCE-KLM.

Laissez un commentaire