Alitalia : accord avec les syndicats sur la suppression de 1 900 postes sans licenciements secs

© Alitalia

© Alitalia

Alitalia a confirmé avoir signé dans la nuit de jeudi à vendredi un accord avec les syndicats pour supprimer l’équivalent de 1 900 postes à temps plein sans avoir recours à des licenciements secs, ouvrant ainsi la voie à un rapprochement avec Etihad.

Le plan prévoit des périodes de chômage technique pour le personnel au sol et des contrats de solidarité pour le personnel navigant. Au total, sont concernés 10 000 employés (5 000 personnels au sol et 5 000 personnels navigants) sur les 14 000 du groupe.

Le personnel au sol pourra être placé en chômage technique pour 2 à 13 jours maximum par mois. Un plan de reconversion est également proposé.

Pour le personnel naviguant, les contrats de solidarité porteront sur 5 jours de travail par mois pour les hôtesses et stewards, représentant 25% de leur salaire, et 7,5 jours maximum pour les pilotes.

Ce plan prend effet au 1er Mars de cette année pour une durée de 2 ans, se terminant donc le 29 Février 2016.

L’augmentation de la productivité d’Alitalia figurait parmi les conditions imposées par Etihad préalablement à toute participation financière.

Air Info écrivait le 11 Janvier 2014 :

Etihad entendrait également réduire la masse salariale en supprimant près de 2 000 postes sur les 14 000 d’Alitalia. L’attitude des syndicats italiens, d’habitude très virulents sur la question, semble s’adoucir face au plan industriel d’Etihad qui pourrait faire de l’aéroport de Rome Fiumicino une importante plateforme de correspondance (« hub ») en restructurant le réseau d’Alitalia et les plans de vols.

> Lire : Etihad prête à racheter Alitalia sous conditions (11/01/2014)

> Lire aussi :   Etihad – Alitalia : pourquoi Lufthansa a raison de s’inquiéter (08/02/2014)

Ce matin, le PDG d’Alitalia, Gabriele Del Torchio déclarait : « Je pense que d’ici à quelques semaines, nous devrions passer de la phase des investigations (« due diligence ») à l’élaboration d’un plan conjoint pour les cinq prochaines années« .

On se souvient que le 02 Février, Etihad avait donné 30 jours à Alitalia pour trouver un accord et lever les obstacles à une entrée au capital.

> Lire : Etihad : l’ultimatum lancé à Alitalia (02/02/2014)

Avec cet accord de productivité, un pas supplémentaire vient d’être fait.

…….

© Air Info – Tous droits réservés

Un commentaire sur “Alitalia : accord avec les syndicats sur la suppression de 1 900 postes sans licenciements secs

  1. Pingback: Alitalia modifie ses statuts pour faciliter une reprise par Etihad | Air Info

Laissez un commentaire