La FAA ordonne l’inspection de tous les Boeing 767

Boeing 767-300 - © Boeing

Boeing 767-300 – © Boeing

L’autorité de l’aviation civile Américaine a ordonné hier lundi 27 Janvier 2014 une inspection de tous les Boeing 767 en service aux Etats-Unis, craignant qu’un problème déjà détecté entraîne une perte de contrôle de l’appareil. Pour l’instant, 415 aéronefs sont concernés.

La directive de la FAA (Federal Aviation Administration) commande aux compagnies aériennes Américaines opérant des 767, toutes versions confondues, de mener des inspections sur les rivets des gouvernes de profondeur qui pourraient devenir défectueuses, au point d’entraîner une perte de contrôle. Le problème est connu et ancien (depuis l’année 2000), il s’agit de vérifier si les modifications précédemment ordonnées sont suffisantes ainsi que l’état des pièces concernées.

Le 767, avion gros-porteur à long-rayon d’action, a été produit à 1 061 exemplaires depuis son entrée en service en 1982. 14 exemplaires ont été détruits lors d’un crash, dont 7 ayant entraîné la mort (y compris 5 ayant pour origine un acte de piratage). Le problème mentionné par la FAA n’a été cité dans aucun des crashes.

Selon la chaîne CNN, certaines compagnies aériennes, dont United Airlines, se sont opposées à l’ordonnance d’inspection jugée inutile en raison des modifications déjà apportées à la suite des précédentes ordonnances. En vain, puisque la décision de la FAA, publiée au Federal Register, l’équivalent du journal Officiel français, est définitive et sans appel.

L’ordonnance prend effet au 3 Mars de cette année et les compagnies ont 6 ans pour mener à bien les opérations de vérification et de remplacement si nécessaire, qui devront être suivies par un nouveau contrôle après 6 000 heures de vol.

Les autorités aéronautiques d’autres pays sont susceptibles de suivre la décision de la FAA.

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire