Nouvelle année de croissance pour le trafic aérien passagers en France (+2,5%)

© LAFONTAN, Mikaël et SEIGNETTE, Olivier pour Aéroports de Paris

© LAFONTAN, Mikaël et SEIGNETTE, Olivier pour Aéroports de Paris

21-Jan-2014 (Source : Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’Energie)

La fréquentation des aéroports français a connu en décembre 2013 une progression marquée : le nombre de passagers est en hausse de 4,3% par rapport à celui de 2012 pour la même période. Au final, sur l’ensemble de l’année 2013, le trafic aérien de voyageur a crû de +2,5%. Sur décembre comme sur l’année le trafic entre Métropole et Outremer a été particulièrement fort.

La hausse de décembre se vérifie sur le marché national (+3,2%) comme à l’international (+4,6%), qui affichent pour l’ensemble de l’année, un taux de croissance identique (2,5%).

En décembre, le trafic intérieur est une nouvelle fois marqué par le dynamisme des liaisons entre Métropole et Outremer (+7,9%). Les bonnes performances réalisées sur les dessertes radiales (+3,8%) permettent d’inverser la tendance annuelle observée sur ce segment, et ainsi de clore l’exercice sur une très modeste progression annuelle (+0,1%). Un repli est enregistré pour le second mois consécutif sur les liaisons transversales (-0,8%), qui demeurent toutefois dynamiques sur l’ensemble de l’année (+6,7%).

À l’international, l’expansion du trafic se vérifie avec l’ensemble des continents. La croissance du nombre de voyageurs enregistrée en décembre est particulièrement remarquable avec l’Europe hors Union (+8,6%), l’Amérique (+8,2%), et l’Asie (+6,7%) ; ce dernier secteur particulièrement soutenu par l’essor des liaisons avec le Golfe, demeure le plus dynamique sur l’ensemble de l’année (+6,9%). Le marché américain est alimenté par la croissance très intense du trafic avec les États-Unis (+12,3%), alors que les autres liaisons avec ce continent sont orientées à la stabilité voire à la baisse.

L’atténuation du différentiel de croissance entre transporteurs français et étrangers se confirme en décembre : l’écart, en défaveur des acteurs nationaux, s’élève à 1,2 point ce mois-ci et à 2,5 points pour l’ensemble de l’année. Le pavillon français affiche des performances sensiblement équivalentes sur les marchés domestique et international (respectivement +4,2% et +3,4%). La croissance des transporteurs étrangers repose ce mois-ci sur le développement à l’international (+5,4%) alors que pour le second mois consécutif, ils reculent sur le marché hexagonal (-2,5%).

La hausse du trafic passager de ce mois bénéficie à l’ensemble des grands aéroports. La progression est particulièrement remarquable à Orly(+7,7%), Beauvais (+10,8%) et Nantes (+9,9%). En 2013, de nombreuses plateformes (CDG, Bordeaux..) ont atteint sinon battu leur record annuel de fréquentation ; seule Marseille enregistre sur l’année un léger repli (-0,4%), résultat à rapprocher de la forte progression de son activité l’année précédente (+13,1%).

En décembre, le nombre de vols contrôlés en France métropolitaine a significativement progressé (+1,6%). Ce sixième mois consécutif de hausse permet au final d’atténuer la tendance annuelle à la réduction du nombre de mouvements (-0,7%). Le différentiel d’évolution continue de se creuser entre d’une part les survols (+6,2%) et d’autre part les vols impliquant au moins une plateforme de France métropolitaine (-1,1% sur l’international, -3,3% sur le domestique).

Laissez un commentaire