Le transport aérien toujours plus sûr en 2013

2013, année la plus sure du transport aérien avec seulement 173 décès dans le monde. CC Mihan Crisai / wikipedia

2013, année la plus sure du transport aérien avec seulement 173 décès dans le monde. CC Mihan Crisai / wikipedia

Les données publiées conjointement par l’Organisation internationale de l’aviation civile internationale (OACI) et l’Association du transport aérien international (IATA) confirment que 2013 a été l’année la plus sûre jamais enregistrée avec le nombre le plus faible de décès dans l’histoire de l’aviation commerciale pour les vols réguliers.

Les 9 accidents entraînant la mort de passagers représentent un chiffre stable par rapport à 2012, mais les décès eux-mêmes sont en baisse significative de 53,5% par rapport à l’année précédente, pour s’établir à seulement 173 (contre 372 en 2012). Depuis 2010, le nombre de décès a fortement diminué (-76%). 2013 est la troisième année consécutive où les décès liés au transport aérien ont continué à diminuer .

 » Ces résultats ne sont pas une surprise étant donné le niveau d’engagement que témoigne notre secteur , année après année « , a souligné le Secrétaire général de l’OACI , Raymond Benjamin .  » Ces dernières années ont vu une augmentation considérable du niveau de coopération et de partenariat sur ​​les priorités en matière de sécurité de l’aviation et nous sommes en train de voir les fruits de ces efforts avec ces remarquables résultats de 2013 « .

Par zones géographiques, le Moyen-Orient s’illustre avec aucun accident mortel, l’Afrique et l’ Asie-Pacifique ont en connu un chacune, l’Europe deux. Ce sont les Amériques qui ont connu le plus, avec un total de cinq accidents fatals en 2013 .

Sur les neuf accidents mortels dans le monde, sept se sont produits lors de l’approche ou d’un « go-around » (atterrissage interrompu pour recommencer la procédure).

Concernant le type d’appareil (toutes les statistiques se réfèrent à l’exploitation commerciale des aéronefs ayant une masse maximale au décollage (MTOW ) supérieure à 5700 kg)

  • 60% de tous les décès ont été attribués à des accidents impliquant des avions à réaction à fuselage étroit (« narrow-bodies« )
  • 37% de tous les décès ont été attribués à des accidents impliquant des avions turbopropulseurs .
  • 3% de tous les décès ont été attribués à des accidents impliquant des avions à réaction à fuselage large (wide-bodies).

© 2014 AirInfo.org – Tous droits réservés.

Laissez un commentaire