Une page Facebook se déchaine contre KLM et ses tarifs à Saint Martin

Une page Facebook se déchaine contre KLM à Saint Martin

Une page Facebook se déchaine contre KLM à Saint Martin

Un groupe de résidents de l’île Franco-Hollandaise de Saint Martin aux Antilles a créé jeudi 16 novembre une page sur Facebook pour protester contre les prix jugés trop élevés de la compagnie KLM (KL) pour ses vols vers Amsterdam.

Bien sûr, on trouve de tout sur le célèbre réseau social et l’affaire pourrait paraître anecdotique si la page en question ne connaissait pas un succès foudroyant en terme de popularité : en 3 jours, elle a réussi à réunir plus de 2 000 « fans » (2 340 à cet instant). Pour mémoire, l’île de Saint Martin compte 75 000 habitants…

La page, intitulée  » Unfair KLM ticket prices SXM – AMS  » (les tarifs injustes de KLM sur Saint Martin – Amsterdam), cite l’exemple d’un aller-retour Saint Martin (SXM) – Amsterdam (AMS) à 900€ environ quand, depuis lîle voisine de Curaçao (CUR), le trajet vers la capitale hollandaise est proposé à 500€ environ aller-retour. Pour le groupe de mécontents, KLM « abuse » de son monopole sur la route et ce d’autant plus que Saint Martin et Curaçao sont servis par le même vol, qui effectue une liaison triangulaire Amsterdam – Saint Martin – Curaçao – Amsterdam.

Ces éléments sont factuels mais la réalité un peu plus complexe.

Interrogé par le journal local « The Daily Mail » qui rapporte l’affaire, un spécialiste de l’aérien basé à Saint Martin met en avant les taxes et redevances aéroportuaires qui seraient nettement plus élevées à Saint Martin qu’à Curaçao. La situation serait aggravée par le faible nombre de passagers débarquant à Saint Martin en comparaison de ceux continuant vers Curaçao. « Quand l’avion atterrit à Saint Martin, il n’y a parfois que 50 passagers qui descendent. Cela ne peut pas couvrir les frais d’aéroport, » dit-il, d’autant plus que l’appareil utilisé sur la ligne, un Boeing 747-400 quadri-réacteur est particulièrement couteux à exploiter. KLM n’a cependant guère le choix, la configuration de l’aéroport de Saint Martin et les contraintes opérationnelles le rendent inutilisable et dangereux pour les bi-réacteurs longs-courriers actuels, pourtant plus économes.

Pour ce spécialiste, « ce n’est pas KLM qu’il faut blâmer« , expliquant que l’office du tourisme de Saint Martin n’a pas suffisamment agi pour attirer les touristes Hollandais sur l’île, contrairement à Curaçao, au détriment de la compagnie aérienne.

Précisons que KLM, qui est effectivement seule sur la route vers Amsterdam – Saint Martin, est rejointe par Air France (AF) depuis Paris – Charles de Gaulle (CDG) ainsi qu’Air Caraïbes (TX) et Corsair (SS) depuis Paris Orly, et des compagnies Américaines proposent des vols vers l’Europe, en correspondance depuis leur hubs respectifs aux Etats-Unis : Delta (DL) via Atlanta (ATL), American Airlines (AA) via Miami (MIA) et New York (JFK) ainsi que United (UA) via Newark (EWR).

——————————–

Articles connexes :

  1. Saint Martin : un Boeing 747 de KLM endommage 17 véhicules

© 2014 AirInfo.org – Tous droits réservés

Laissez un commentaire