L’aéroport de Reyjkjavik Keflavik (Islande) progresse de +70% en 4 ans

Vue aérienne de l'aéroport de Reykjavik Keflavik - Photo copyright Icelandic Photo Agency.

Vue aérienne de l’aéroport de Reykjavik Keflavik – Photo copyright Icelandic Photo Agency.

L’aéroport international de Keflavik (KEF), qui dessert la capitale Islandaise de Reykjavik et le reste du pays, a connu une nouvelle année record en 2013 avec 2 751 743 passagers, soit une augmentation de 15,6% par rapport à 2012.

L’aéroport enregistre une augmentation spectaculaire de 70% du trafic passager en 4 ans . La croissance du trafic pour 2014 est estimée à 18,5%.

Reyjkjavik Keflavik conforte sa position de « hub » (plateforme de correspondance) sur l’Atlantique Nord, avec un total de 469 775 passagers en transit, soit une progression de 19,66% en un an (les passagers en transit ne sont comptés qu’une fois).

L’opérateur de l’aéroport, Isavia , se prépare à améliorer les installations du terminal aéroportuaire pour répondre à la croissance continue en préservant le confort des passagers.

Le titre de « meilleur aéroport Européen » lui a été décerné en 2012 par Airports Council International (ACI) dans la catégorie des aéroports de moins de 2 millions de passagers.

Un succès marketing

Isavia et d’autres intervenants du secteur « tourisme » entendent poursuivre leur campagne de marketing et de promotion de la destination Islande, laquelle  a semblé intéresser plusieurs compagnies aériennes.

Aujourd’hui, 18 d’entre elles desservent l’aéroport. Icelandair (FI) et la compagnie low-cost Wow Air (WW) relie l’Islande à Paris CDG toute l’année, tandis que Transavia (TO) assure une liaison saisonnière depuis Paris Orly. Wow Air assure également une liaison saisonnière vers Lyon.

Isavia encourage l’augmentation de la fréquence des vols pendant la saison d’hiver grâce à un programme « incentive »  à destination des entreprises. Keflavik vise une utilisation plus intense de ses installations hors-saison .

Un projet ambitieux

L’aéroport international de Keflavik a décidé de répondre à l’augmentation continue du trafic passager au cours des dernières années en augmentant la capacité des installations. Une extension de 5.000 m2 du terminal sud, qui doit être achevée en 2015, comprendra de nouvelles zones d’embarquement et six portes de bus pour les avions stationnés « au large ».

La capacité du système automatisé de traitement des bagages sera doublée dès le début de l’été .

© 2014 Air Info