Londres Heathrow : la hausse des prix limitée par le régulateur

Vue aérienne de l'aéroport d'Heathrow

Vue aérienne de l’aéroport d’Heathrow

La société exploitant l’aéroport d’Heathrow à Londres devra limiter l’augmentation du prix de ses services facturés aux compagnies aériennes.

Elle réclamait la possibilité de les augmenter de 4,6% en plus du taux d’inflation. L’Autorité de l’aviation civile (CAA ) en a décidé tout autrement. L’augmentation devra rester inférieure à 1,5% en dessous du taux d’inflation.

Sur un an, calculé à fin Novembre 2013, ce taux s’établissait à 2,09% (indice IPC). De fait, Londres Heathrow ne pourra augmenter le coût de ces services que d’un demi point.

Cette mesure, sans possibilité d’appel, rentre en vigueur dès le mois d‘Avril 2014.

Détenu par le géant Espagnol Ferrovial et les fonds souverains du Qatar , de la Chine et de Singapour, Heathrow, 1er aéroport Européen et 3ème mondial en terme de trafic passager, décrit la décision de la CAA comme « draconienne ».

Son directeur général Colin Matthews laisse entendre qu’il pourrait revoir son plan d’investissement et prévient qu’il pourrait ne plus avoir suffisamment de ressources pour gérer une éventuelle situation de crise. Il y sera pourtant contraint puisque la CAA impose aussi que sous son contrôle, Heathrow (ainsi que Gatwick, le 2ème aéroport Londonien) mette en place un solide plan de gestion de crise pour parer à toute éventualité.

Il est vrai qu’ Heathrow cherche à augmenter sa rentabilité financière au moyen d’une réduction drastique de ces dépenses de fonctionnement de plus de 600 millions £ (500 millions€), mais aussi par une augmentation des recettes commerciales de plus de 100 millions £ (80 millions €).

De son côté, la CAA argumente que sa décision aura pour effet de baisser les prix payés par les passagers.

Quant aux compagnies aériennes, elles accueillent la mesure de façon mitigée : selon Virgin Atlantic (VS), la décision de la CAA est « loin d’être suffisante pour compenser l’incroyable hausse des prix subie pari les clients de Heathrow aux cours des dernières années ».

L’aéroport a en effet engagé un important programme de modernisation de ses infrastructures dont il a répercuté le coût auprès des compagnies aériennes, avec un triplement des charges en 10 ans.

One thought on “Londres Heathrow : la hausse des prix limitée par le régulateur

  1. Pingback: Londres Heathrow : trafic en hausse sous l’effet de l’A380 « Air Info

Comments are closed.